Le Qatar et le Rwanda signent un protocole d'accord dans le domaine des TIC

Par : Adoni Conrad Quenum

Date de création : lundi, 13 novembre 2023 17:19

Dans le but d’accélérer leur transformation numérique, les pays africains effectuent des partenariats stratégiques. Le Rwanda s’est tourné vers un pays du Moyen-Orient.

Paula Ingabire (photo, à droite), ministre rwandaise des Technologies de l’information et de la communication et de l’Innovation, et Mohammed bin Ali Al Mannai (photo, à gauche), ministre qatari des Communications et des Technologies de l'information, ont signé le jeudi 9 novembre à Kigali un protocole d’accord dans le domaine des TIC. Le but est de renforcer la collaboration des deux Etats dans les domaines de l'infrastructure à clé publique et de la formulation de politiques et de stratégies en matière de technologies de l'information et de la communication.

« Cette collaboration témoigne de notre engagement à promouvoir l'innovation et le progrès technologique aux niveaux local et international. [...] Ce partenariat vise à renforcer les synergies en vue d'une croissance et d'un développement mutuels, en encourageant l'échange de connaissances et de ressources dans divers domaines clés du secteur des technologies de l'information et de la communication », a indiqué Mohammed bin Ali Al Mannai.

Comme de nombreux pays africains, le Rwanda multiplie les partenariats pour assurer sa transition numérique avec la signature de protocoles d’accord avec Nairobi et Conakry plus tôt dans l’année. En ce qui concerne l’intelligence artificielle, la cybersécurité ou encore les villes intelligentes, les autorités rwandaises ont mené diverses actions pour développer un tant soit peu ces segments. En effet, le pays fait partie des bons élèves du continent et s’impose comme un hub technologique dans la région des Grands Lacs.

Par ailleurs, le soutien à la recherche et au développement dans le domaine de l'intelligence artificielle, l'échange d'expériences en matière de transformation numérique et de commerce électronique, la coopération dans le domaine des villes intelligentes et des flux de données transfrontaliers sont d’autres segments des TIC que prennent en compte le protocole d’accord signé.

Adoni Conrad Quenum

Lire aussi :

Le Nigeria, le Kenya et le Rwanda signent une déclaration mondiale sur les risques liées à l’IA

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.