Kenya : l’américain Oracle construira son deuxième centre de données sur le continent à Nairobi

Par : Adoni Conrad Quenum

Date de création : jeudi, 01 février 2024 14:14

Pour soutenir sa vision de faire du Kenya une plaque tournante du numérique sur le continent, le président kényan s’était rendu dans la Silicon Valley en novembre dernier pour s’entretenir avec plusieurs dirigeants d’entreprises technologiques américaines. Il les a exhortés à investir dans son pays.

Oracle, une entreprise américaine opérant dans le secteur technologique, construira son deuxième centre de données africain à Nairobi, au Kenya. L’annonce a été faite le mercredi 31 janvier au cours d’une audience accordée par le président William Ruto (photo, au centre)à une délégation de la firme américaine emmenée par Scott Twaddle, vice-président senior responsable des produits et industries chez Oracle Cloud Infrastructure (OCI).

L’objectif est de stimuler la transformation numérique du gouvernement, des institutions publiques, des entreprises et des start-up au Kenya.

« Nous sommes ravis de voir Oracle planifier un investissement aussi important au Kenya. [...] Je suis ravi de voir de grandes entreprises technologiques comme Oracle investir au Kenya et apporter des technologies de pointe telles que l'IA et les applications cloud qui profiteront aux citoyens kényans, en particulier en matière de création d'emplois », a indiqué William Ruto.

Les centres de données sont des infrastructures essentielles qui stockent, gèrent, traitent et diffusent des données. Ils fournissent les ressources nécessaires au fonctionnement de services en ligne, d'applications, de sites web, de bases de données et d'autres systèmes informatiques. Leur marché est en pleine expansion sur le continent.

Outre Oracle, plusieurs entreprises telles que Microsoft, Amazon, Africa Data Centres ou encore Huawei investissent dans le secteur. Cet intérêt pour le continent s’explique par la faible disponibilité des régions cloud en Afrique. D’après les données de l’Union internationale des télécommunications, moins de 2% des centres de données du monde se trouvent sur le continent africain.

Adoni Conrad Quenum

Lire aussi:

Ghana : Africa Data Centres s’associe à la DFC pour construire un centre de données ultramoderne de 50 millions $

Raxio Data Centres lève 46 millions $ pour se développer en Afrique

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.