Recevoir la lettre quotidienne

Le Botswana devient le tout premier marché 5G d’Orange en Afrique

Par : Muriel Edjo

Date de création : vendredi, 11 novembre 2022 16:37

Date de modification : 11 novembre 2022 17:00

Depuis 2018, l’ultra haut débit se développe en Afrique. Son déploiement se fait d’ailleurs plus rapidement que prévu par divers cabinets spécialisés internationaux. Comme MTN, son grand rival sud-africain, 2022 marque l'année d'entrée officielle d'Orange sur ce segment riche d'opportunités sur le continent.

L’opérateur de téléphonie mobile Orange Botswana a procédé au lancement commercial de la 5G, jeudi 10 novembre, à Gaborone. Le pays est ainsi devenu le tout premier marché 5G d’Orange en Afrique. Le services télécoms ultra haut débit sera disponible dans les régions de Gaborone et Francistown, couvrant 30 % de la population à partir du 11 novembre 2022. D’autres villes suivront début 2023.

D’après Jérôme Hénique, le directeur général d’Orange Moyen-Orient et Afrique, le lancement de la technologie 5G au Botswana permettra au groupe télécoms « d’étendre cette technologie et d’acquérir de l’expérience pour d’autres pays d’Orange en Afrique. Les avantages et l’impact potentiel du lancement de la 5G sont prometteurs ».

D’une part, le lancement de la 5G « contribuera à promouvoir l’inclusion numérique en Afrique, ce qui se traduira par une croissance socio-économique et par la création d’emplois. D’autre part, il permettra de veiller à ce que l’Afrique s’approprie les outils modernes de gestion numérique afin de connecter chaque citoyen africain à l’Internet d’ici 2030, conformément à la stratégie de transformation numérique pour l’Afrique de l’UA [Union africaine] (2022 - 2030) », a-t-il affirmé.

La 5G, grâce à son très haut débit et à sa faible latence, permettra la mise en place de nouveaux services disruptifs dans des domaines tels que la télémédecine, les véhicules connectés, les villes connectées, les jeux vidéo, les maisons intelligentes, la réalité virtuelle et augmentée. La 5G offrira également de nouvelles possibilités aux entreprises, aux innovateurs et à la société dans son ensemble.

Le 27 janvier 2021, lors de la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux à la presse d’Orange, à Issy-les-Moulineaux, l’ancien président-directeur général, Stéphane Richard, annonçait l’investissement du groupe télécoms dans la 5G en Afrique « probablement dès la deuxième moitié de 2021 et en 2022 ». Des propos prudents au regard du cadre réglementaire qui tardait encore à s’adapter aux nouvelles réalités de plusieurs marchés télécoms africains.

Une prudence qui n’avait pas toutefois douché l’optimisme d’Orange pour l’avènement de la 5G en Afrique puisque l’entreprise télécoms s’est assurée la même année de la capacité de plusieurs de ses marchés à adopter la technologie. La technologie avait ainsi été testée avec succès au Sénégal, au Mali ou encore en Tunisie.

A travers le lancement de la 5G au Botswana, Orange voit une plus grande contribution de l’entreprise dans la promotion de l’innovation et de l’inclusion numérique au niveau national. La société estime qu’elle répond à l’ambition du gouvernement de tirer parti des innovations de la quatrième révolution industrielle (4RI), dans le but de transformer le Botswana en une économie inclusive, davantage fondée sur la connaissance.

Pour Néné Maiga (photo, au centre), la directrice générale d’Orange Botswana, « la connectivité 5G est une occasion incroyable. Cela va changer la façon dont les clients vivent la connectivité ».

Muriel Edjo

Lire aussi :

La Côte d’Ivoire accueille le second laboratoire d’expérimentation 5G d’Orange en Afrique, après le Sénégal

TECH TV

a-la-rencontre-de-yves-constant-bohoussou-promoteur-de-peebee
dans-le-quotidien-d-un-jeune-photographe-professionnel-a-abidjan
alvine-yenot-jeune-gabonaise-conceptrice-de-ntchina-une-application-dediee-au-don-de-sang
tagus-drone-veut-produire-toutes-les-composantes-de-ses-drones-a-yaounde

Please publish modules in offcanvas position.