Le Maroc lance le programme « Startup Creation Grant » pour stimuler le développement des start-up locales

Par : Adoni Conrad Quenum

Date de création : jeudi, 28 décembre 2023 13:58

En octobre dernier, le Maroc a mis en place une nouvelle stratégie pour développer son écosystème technologique à l’horizon. Les autorités mènent déjà diverses actions pour atteindre leurs objectifs à l’horizon 2030.

Ghita Mezzour (photo, au centre), ministre déléguée auprès du chef du gouvernement chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, Khalid Safir (photo, à droite), directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion, et Yassine Haddaoui (photo, à gauche), directeur général de CDG Invest, un investisseur et gestionnaire de fonds marocain de capital investissement, ont signé le mardi 26 décembre un accord-cadre à Rabat, au Maroc, pour lancer le programme « Startup Creation Grant ». L’objectif est d’accompagner et de financer les start-up marocaines pour stimuler le développement de l'écosystème technologique local.

« Le programme Startup Creation Grant apportera un soutien direct aux porteurs d'idées disposant d'une expérience professionnelle pour les aider à créer leur startup. Cet accord-cadre sera suivi d'autres accords avec des partenaires des secteurs public et privé, qui permettront d'en faire bénéficier le plus grand nombre de jeunes porteurs de projets », explique la ministre dans un post sur le réseau social X.

Comme de nombreux pays du continent, les autorités marocaines veulent dynamiser l’écosystème technologique local et permettre aux startupers de disposer des ressources nécessaires pour mener à bien leurs projets. Diverses structures, ayant des objectifs similaires, opèrent déjà dans le royaume, mais le nouveau programme est un partenariat public-privé qui, selon Ghita Mezzour, proposera des dispositifs de financement en vue de faciliter l’octroi de crédits bancaires, d’allouer des soutiens financiers destinés aux structures d’accompagnement national afin d’encourager leur évolution, ou encore de fournir les dispositifs nécessaires à l’attraction des plus importants acteurs internationaux dans ce domaine.

Le lancement du programme s’inscrit dans le cadre de la stratégie Maroc digital 2030, dont le second axe se rapporte à la dynamisation de l’économie numérique du royaume chérifien, avec le développement de l’écosystème technologique pour atteindre 3 000 start-up labellisées en 2030 contre 380 en 2022, l’émergence de deux licornes (start-up valant plus du milliard $) à l’horizon 2030 et la contribution au produit intérieur brut à hauteur de 170 milliards de dirhams (environ 17,4 milliards $).

Adoni Conrad Quenum

Lire aussi:

Le Maroc s’allie à l’américain Oracle pour développer les compétences numériques dans l'enseignement supérieur

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

 

Please publish modules in offcanvas position.