Recevoir la lettre quotidienne

Afrique du Sud : l’AFD mobilise 450 000 euros pour soutenir le développement de l’industrie locale du jeu vidéo

Par : Ruben Tchounyabe

Date de création : mardi, 19 avril 2022 15:31

En 2018, l’AFD s’était déjà engagée aux côtés de l’industrie sud-africaine des contenus audiovisuels innovants et créatifs. Cette fois, elle se tourne vers un segment de l’industrie numérique africaine qui affiche un fort potentiel de croissance.

Le hub numérique de l’université du Witwatersrand basée à Johannesburg, Tshimologong Digital Innovation Precinct, a vu son contrat avec l’Agence française de développement et l’Institut français d’Afrique du Sud renouvelé pour la seconde fois, vendredi 8 avril. Il porte sur le soutien à la croissance des industries créatives et culturelles à hauteur de 450 000 euros. Le financement fourni par les partenaires français contribuera à la mise en œuvre d’un incubateur de studios de jeux vidéo au sein du Tshimologong Digital Innovation Precinct, et à réaliser d’autres projets et programmes.

Selon Lesley Williams, la présidente-directrice générale du Tshimologong Digital Innovation Precinct, l'Afrique du Sud doit répondre à la demande dans un secteur en croissance, où la créativité et le numérique se rencontrent. « Il y a une demande massive d'esthétique africaine dans la créativité, le monde réclame du contenu numérique en provenance d'Afrique et nous devons répondre à cette demande », a-t-elle souligné.

Selon Drake Star Partners, une banque d'investissement spécialisée dans le financement du secteur, l'industrie mondiale du jeu attire de plus en plus de capitaux. 150 milliards $ (139 milliards €) de nouveaux investissements y sont attendus cette année. L'Afrique a une opportunité à saisir dans ce grand marché.

En 2018, lors du premier accord de partenariat d’une valeur de 14 millions de rands (près de 872 000 $) entre les trois parties, Tshimologong Digital Innovation Precinct s’était doté d’un incubateur de contenus audiovisuels innovants et créatifs. Ce partenariat initial avait alors ouvert une connexion entre des experts français et africains de l'industrie de l'animation, de la vidéo, du jeu, de la réalité virtuelle, des arts numériques et de la musique.

À travers l’incubateur de studios de jeux vidéo, Tshimologong Digital Innovation Precinct, l’AFD et l’Institut français veulent favoriser l’émergence de jeunes talents dans ce secteur numérique à fort potentiel de création d’emplois et de richesses. L’incubateur permettra aux studios en phase de lancement d’accéder à une formation qui les aidera à créer des produits prêts à la commercialisation, ainsi qu’à développer leurs compétences entrepreneuriales et techniques. 

Ruben Tchounyabe

Lire aussi : Olivier Madiba annonce être parvenu à unifier tous les systèmes de mobile money africains dans un jeu vidéo

TECH TV

a-la-rencontre-de-yves-constant-bohoussou-promoteur-de-peebee
dans-le-quotidien-d-un-jeune-photographe-professionnel-a-abidjan
alvine-yenot-jeune-gabonaise-conceptrice-de-ntchina-une-application-dediee-au-don-de-sang
tagus-drone-veut-produire-toutes-les-composantes-de-ses-drones-a-yaounde

Please publish modules in offcanvas position.