Maroc : le gouvernement ouvre le marché de l’assurance à l’InsurTech dès le 1er juillet

Par : Muriel Edjo

Date de création : jeudi, 23 juin 2022 08:05

Il y a 4 ans, l’intérêt des investisseurs pour le segment de l’assurance via les TIC était timide avec 9 millions $ attirés sur 1,163 milliard $. En 2021, il n’a toujours pas fait d’émules, mais l’intérêt va croissant. Divers acteurs y gardent un œil.

Le marché de l’assurance au Maroc s’ouvre à l’Insurtech. Dès le 1er juillet, les entreprises d’assurances et de réassurance, les intermédiaires d’assurance et autres entités habilitées à présenter au public des produits d’assurances pourront les vendre en ligne. L’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) a signé une instruction à cet effet le mercredi 8 juin.

L’Autorité précise que pour la vente en ligne de leurs contrats d’assurance, les entreprises du secteur devront mettre des dispositifs électroniques à disposition des clients. Par dispositif électronique, le gouvernement définit tout outil qui utilise le réseau Internet pour proposer à la vente des produits d’assurance, qu’il permette ou non la signature électronique des contrats.

L’Insutech est un segment du marché de l’assurance qui se développe rapidement à travers le monde et en Afrique. Le nombre de start-up qui y investissent va croissant dans certains pays du continent. Dans son rapport « 2021 AFRICA TECH VENTURE CAPITAL », Partech révèle que le segment de l’Insurtech a attiré 36 millions $ de fonds. Une croissance non négligeable pour une branche qui était balbutiante il y a deux ans.

Au Nigeria, la Commission nationale des assurances (NAICOM) s’est associée à FSD Africa pour lancer BimaLab le 9 février. Le programme d’accélération contribuera à stimuler l’innovation numérique et à développer l’adoption des technologies de l’information et de la communication dans le secteur de l’assurance.

Au Maroc, l’ACAPS a dû se mettre à la page parce que la vente des produits d’assurance en ligne montre des signes d’éclosion. Cette nouvelle offre de service séduit progressivement grâce à son côté pratique, flexible et aux nouvelles polices qu’elle contribue à développer. 

Muriel Edjo

Lire aussi : L’insurtech kenyane Lami rachète son concurrent Bluewave et s’ouvre à 7 nouveaux pays africains

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.