Prix les Margaret 2023 : les neuf finalistes de la région Afrique sont connues

Par : Samira Njoya

Date de création : vendredi, 17 février 2023 12:21

Elles figurent parmi les 18 nommées sur des centaines de candidatures reçues par la Journée de la femme digitale, un mouvement de l’innovation au féminin. Elles se sont démarquées dans les catégories Entrepreneure, Intrapreneure et Junior pour la région Afrique.  

Les lauréates de la 11e édition du Prix les Margaret seront révélées le 17 avril prochain à Paris. La Journée de la femme digitale (JFD) a dévoilé le jeudi 9 février la liste des finalistes dans les trois catégories du concours. Ce sont 18 femmes qui ont été selectionnées parmi lesquelles 9 africaines. Deux camerounaises, une gabonaise, une kényane, une sénégalaise, une ghanéenne, une béninoise, une égyptienne, une ivoirienne sont en lice pour le titre dans ses trois catégories ouvertes en Afrique.

Entrepreneure

  • Nelly Chatué-Diop, camerounaise, est co-fondatrice & CEO de Ejara, une  application mobile qui permet aux particuliers en Afrique d’accéder à des investissements et à des produits d’épargne dès 1,5 €.
  • Maryanne Gichanga est kényane. Elle est co-fondatrice et CEO d’Agritech Analytics, une plateforme qui développe un outil de gestion des cultures et des sols qui s’appuie sur des données issues d’analyses satellitaires alimentées par l’IA et pilotées par des algorithmes.
  • Alvine Yeno, gabonaise, est finaliste avec son projet Ntchina, une plateforme communautaire d’entraide au don de sang, qui facilite l’acquisition de donneurs via son application éponyme. 

Intrapreneure

  • Rhoda Oduro est ghanéenne. Elle est responsable développement commercial & opérations de Developers in Vogue, un programme conçu pour lutter contre la sous-représentation des femmes dans l’industrie technologique.
  • Ndiate Séne est sénégalaise. Elle est directrice régionale de l’ingénierie logicielle à PAPS, une structure à but non lucratif qui milite pour une meilleure représentativité des femmes africaines dans la tech.
  • La béninoise Livia Sossou est directrice certification & financement de Kumulus Water, une start-up de services d’eau qui vise à fournir de l’eau potable de manière économique et durable.

Junior

  • Hend Adel est de nationalité égyptienne et est âgée de 17 ans. Finaliste grâce à son projet qui consiste à modifier la structure des cheminées des usines d’aluminium pour réduire les émissions de CO2 et les résidus de métaux dans l’air. 
  • Frederic Melissa Djouka Fongang, camerounaise de 17 ans. Elle a créé une plateforme en relation avec le Cadastre qui permet aux personnes à l’intérieur comme à l’extérieur du pays d’acheter un terrain ou une maison en toute sécurité.  
  • L’Ivoirienne Laurianne Yao est âgée de 18 ans et finaliste grâce à son projet E-COL’LECTE, une plateforme de collecte de manuels et de tenues scolaires dédiés aux foyers les plus démunis. 

Selon Delphine Remy-Boutang, présidente du jury du Prix les Margaret, le concours a reçu encore plus d’engouement cette année. « Nous avons constaté une participation massive des jeunes filles avec des candidatures qui ont triplé en 2023 pour la catégorie Junior. Une excellente tendance qui témoigne d'un désir croissant de cette nouvelle génération d'influencer, par le digital, un futur qu'elle souhaite meilleur », s’est-elle réjouie.

Pour rappel, le Prix les Margaret a été lancé en 2013 par la JFD. Il récompense chaque année des femmes entrepreneurs et intrapreneurs, en Europe et en Afrique, dont les projets et innovations répondent aux grands enjeux de la société. Ce prix rend hommage à Margaret Hamilton, ancienne directrice du département génie logiciel au sein du MIT Instrumentation Laboratory qui a développé les logiciels embarqués du programme spatial Apollo de la NASA. 

Samira Njoya

Lire aussi :

Entrepreneuriat digital : huit africaines finalistes du prix Les Margaret 2022

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.