Bénin : Esseyi connecte les étudiants aux universités africaines

Par : Adoni Conrad Quenum

Date de création : mercredi, 26 juin 2024 14:16

Deux tech entrepreneurs ont mis en place une solution pour permettre aux jeunes Africains d’étudier dans d’autres pays du continent. Elle prévoit de lever des fonds au second semestre de 2024 pour soutenir sa croissance.

Esseyi est une edtech développée par une jeune pousse béninoise. Elle permet aux utilisateurs, en l’occurrence les étudiants africains, de se connecter à des universités du continent pour diverses formations diplômantes. La start-up, basée à Cotonou, a été fondée en 2023 par Emeric Koda et Max Agueh. Le nom de la start-up signifie « savoir » vient du Ikposso, une langue véhiculaire du Togo.

« [...] nous sommes persuadés que c’est en capitalisant sur la jeunesse que l’Afrique accélérera son développement économique et social. [...] Nombre de pays qui connaissent actuellement un fort développement comme la Tunisie, le Kenya ou la Turquie ont investi sur un dispositif d’enseignement supérieur performant et local. À travers ce projet, nous souhaitons également limiter la fuite de talents africains vers l’occident », indique Emeric Koda.

La solution ne dispose pas d’une application mobile. L’utilisateur devra donc passer par un navigateur pour accéder à la plateforme Internet. Il crée un compte et remplit son profil étudiant. Esseyi offre l’accès à plus de 10 000 cursus de formations diplômantes dans 2 000 établissements publics et privés dans 52 pays du continent. L’utilisateur, en fonction de son projet d’étude, trouve la formation qui lui correspond et s’engage dans les démarches avec l'aide de la jeune pousse.

« Nous espérons que notre plateforme deviendra le compagnon de route des étudiants tout le long de leur parcours. À moyen terme, les étudiants qui utiliseront Esseyi pourront trouver un logement, bénéficier d’une assurance maladie, se bancariser et rechercher un stage ou un emploi en Afrique », explique Emeric Koda.

En juin 2024, Esseyi a été sélectionné, avec cinq autres edtech béninoises, pour participer à la première cohorte du programme Mastercard Foundation EdTech Fellowship de l’incubateur béninois EtriLabs, en partenariat avec la Mastercard Foundation. Le programme sera sur une durée de huit mois assortis d’un financement sans prise de participation d’un montant de 75 000 $.

Adoni Conrad Quenum

Lire aussi:

Bénin : 6 edtech rejoignent un programme de la Mastercard Foundation

Bénin : Mara Academy promeut la formation en ligne dans les métiers d’avenir

TECH STARS

Please publish modules in offcanvas position.