Blaise Matuidi, le champion de football se voit bien devenir champion de la tech avec Origins

Par : Muriel Edjo

Date de création : mercredi, 23 mars 2022 07:59

L’industrie des start-up a gagné en valeur au cours des dernières années. Avec la transformation numérique accélérée par la Covid-19, ce marché a explosé. Plusieurs acteurs ont décidé d’y investir. On y retrouve de plus en plus de profils atypiques.

Après avoir joué les business angels quelquefois, Blaise Matuidi (photo) s’investit plus fermement dans la tech. Le footballeur français d’origine angolaise a officiellement annoncé, mardi 22 mars, le lancement d’un fonds d’investissement dédié à la tech.

Baptisé Origins, il s’attèlera à soutenir les start-up grand public dans le Web3, les jeux vidéo et les cryptos. Le fonds est le fruit d’une collaboration avec Ilan Abehassera, le patron de Dots, Salomon Aiach, le dirigeant de la branche française du fonds allemand Earlybird, ainsi que de Yohan Benalouane, un ami d'enfance qui joue au club grec football Aris Salonique.

« Cela fait quelques années que je m’intéresse aux technologies. À mon arrivée aux États-Unis, j’ai rencontré Ilan qui m’a alors accompagné dans certains investissements et l’idée nous est venue de créer Origins. Avec l’ensemble des personnalités qui composent ce fonds, et grâce à leur notoriété qui représente aujourd’hui 160 millions de fans, nous pouvons être à l’origine de très belles histoires », affirme Blaise Matuidi, champion du monde de football 2018.

Origins regroupe des personnalités de renommées internationales en son sein. Plus de 50 athlètes investisseurs comme Paulo Dybala, N’Golo Kanté, Olivier Giroud, Presnel Kimpembe, Kingsley Coman, Miralem Pjanic, Antoine Dupont. De nombreuses personnalités du monde économique le soutiennent aussi.

« Les footballeurs ne sont pas du tout investis dans la tech alors que ce sont de grands utilisateurs. Nous allons les aider à investir […] Il faut avoir conscience qu'une carrière de footballeur, c'est court, et il faut penser à l'avenir », déclare Blaise Matuidi qui dit apprendre « tous les jours avec Ilan et Salomon. Ça se fait par étapes, comme quand on a fait sa carrière de footballeur. Maintenant il faut gagner la Coupe du monde des start-up ».

Origins prévoit de prendre des participations comprises entre 100 000 et 500 000 euros dans des projets en phase initiale. Le fonds a déjà réalisé deux investissements. Le premier dans Ugami, « une banque pour gamers », qui leur propose des services financiers et des récompenses. Le deuxième dans Yumon, une plateforme de NFT. Le montant final du fonds n’est pas communiqué. 

Muriel Edjo

Lire aussi : James Manyika, un Zimbabwéen au sommet de Google

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.