Recevoir la lettre quotidienne

Mohamed Guireh Galab promeut l’entrepreneuriat numérique à Djibouti

Par : Melchior Koba

Date de création : mardi, 19 juillet 2022 16:40

Depuis quatre ans, il œuvre pour l’insertion professionnelle des jeunes Djiboutiens dans le domaine de l’innovation, surtout numérique. Sa détermination et ses nombreuses actions lui ont assuré au fil des années une crédibilité au niveau national et international.

Mohamed Guireh Galab (photo) est un entrepreneur djiboutien. Il est le fondateur et président-directeur général de StartUp Factory. Créé en 2018, StartUp Factory forme des entrepreneurs et investit sur des projets innovants, de l’idée à la mise sur le marché. C’est un écosystème d’accélération pour les passionnés de numérique qui veulent faire de leur amour pour les TIC une source de richesse à Djibouti.

Présent dans six villes, StartUp Factory a su convaincre au fil des années divers partenaires publics comme la Caisse populaire d’épargne et de crédit (CPEC), l’Agence nationale de promotion des investissements ou encore le Fonds de développement économique de Djibouti (FDED) pour donner aux jeunes Djiboutiens l’opportunité de voir leurs ambitions entrepreneuriales se concrétiser.

Très engagé dans les questions d’autonomisation économique des jeunes, Mohamed Guireh Galab a cofondé il y a quatre ans le Club des jeunes entrepreneurs djiboutiens (CJED) dont il est le président. À travers ce réseau, il prône l’échange d’expérience, de contacts, le soutien pour créer une chaîne de valeur. « Le CJED octroie la même égalité de chance de créer, reprendre ou développer son entreprise à chaque jeune djiboutien », déclare-t-il.

Président national de la Jeune chambre internationale (JCI) de Djibouti depuis 2012, Mohamed Guireh Galab est également depuis 2019 le directeur pays du Global Entrepreneurship Network, une initiative internationale lancée en 2008 pour construire un écosystème mondial d'entrepreneurs. En 2020, il est désigné ambassadeur de Djibouti à Africalink, une communauté d’entrepreneurs en Afrique et en Europe.

En 2017, Mohamed Guireh Galab a pris part au programme Young African Leaders Initiative (YALI), qui lui a ouvert les portes d'une formation de six semaines à l’université Clark Atlanta sur l’entrepreneuriat et le leadership. En 2021, il est classé parmi les 50 champions africains du numérique par l’Africa Digital Festival.

La première entreprise fondée en 2008 par Mohamed Guireh Galab est Méga Vidéo. La plateforme de vente de films a été lancée pendant qu’il exerçait à l’aéroport international de Djibouti comme ingénieur en maintenance aéronautique. 

Melchior Koba

Lire aussi : Djibouti : Samatar Abdi Osman soutient l’entrepreneuriat numérique chez les jeunes

TECH TV

dans-le-quotidien-d-un-jeune-photographe-professionnel-a-abidjan
alvine-yenot-jeune-gabonaise-conceptrice-de-ntchina-une-application-dediee-au-don-de-sang
tagus-drone-veut-produire-toutes-les-composantes-de-ses-drones-a-yaounde
jecompare-ci-le-premier-comparateur-de-produits-bancaires-ivoiriens

Please publish modules in offcanvas position.