Conducive Capital lance un fonds de capital-risque de plus de 50 millions $ pour investir dans les start-up africaines

Par : Adoni Conrad Quenum

Date de création : mercredi, 06 mars 2024 14:15

Avec le recul des financements dans le secteur technologique en Afrique, les initiatives se sont multipliées sur le continent pour soutenir ce secteur en pleine croissance.

La société sud-africaine de capital-risque Conducive Capital a été lancée le mardi 6 mars à Johannesburg, en Afrique du Sud. Créé par Clive Butkow (photo, à gauche), fondateur et ancien PDG de Kalon Venture Partners, et Mitchan Adams (photo, à droite), cofondateur d'Ozow et président-directeur général d'Aions Creative Technology, la nouvelle entité investira dans les start-up en phase de démarrage et de croissance en Afrique du Sud et sur tout le continent.

Conducive Capital effectuera sa première levée de capitaux d’un montant de 15 millions $ en juillet prochain et aura 24 mois pour clôturer son fonds de plus de 50 millions $.

« Nous allons au-delà des investissements monétaires. En plus du financement, Conducive Capital s'engage à fournir un soutien complet, en offrant des conseils stratégiques, une expertise opérationnelle et un mentorat pour nourrir les start-up, en facilitant leur croissance pour en faire des leaders de l'industrie », a indiqué Mitchan Adams.

La création de cette entité intervient dans un contexte où les financements ont reculé dans l’écosystème technologique africain en 2023. Les initiatives se sont multipliées sur le continent avec la mise en place de plusieurs fonds comme Sawari Ventures pour les start-up d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, ou encore Timbuktoo financé par le Programme des Nations unies pour le développement et des pays africains. La Banque africaine de développement a également approuvé une participation de 10,5 millions $ dans Seedstars Africa Ventures pour soutenir ses investissements dans les start-up d'Afrique subsaharienne.

Par ailleurs, il faut souligner que si la nouvelle année a commencé timidement avec 77 millions $ levés par les jeunes pousses du continent en janvier 2024, d’après Africa : The Big Deal, une base de données sur le financement des start-up en Afrique qui prend en compte des transactions d’au moins 100 000 $, le montant a quasiment triplé en février atteignant 217 millions $. L’apport des nouvelles entités de capital-risque et la clôture du deuxième fonds africain de Partech à plus de 300 millions $ sont de bon augure pour l’écosystème technologique africain.

Adoni Conrad Quenum

Lire aussi:

Partech clôt son deuxième fonds africain dédié aux start-up du continent à 280 millions d’euros

La BAD investit 10,5 millions $ dans Seedstars Africa Ventures pour soutenir le financement des start-up

Egypte : Sawari Ventures prévoit de lancer un fonds de 150 millions $ pour investir dans les start-up locales

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.