Cameroun : le port autonome de Douala améliore ses recettes grâce à la digitalisation du paiement des droits d’entrée

Par : Ruben Tchounyabe

Date de création : mardi, 26 avril 2022 08:35

La transformation numérique est au cœur des ambitions d’efficacité administrative et financière de l'administration publique camerounaise. Plusieurs chantiers ont été engagés à cet effet au cours des cinq dernières années.

La digitalisation du système de paiements à l’entrée du port autonome de Douala (PAD), au Cameroun, a permis de multiplier par quatre les revenus de ce segment. Ils sont passés d’environ 250 millions FCFA (près de 410 000 $) lors des années précédentes à plus de 1 milliard FCFA actuellement, d’après le lieutenant-colonel Bertrand Mekinda, directeur adjoint de Douala Port Security, la société chargée des missions de sécurité du PAD.

Lors d’un échange avec la presse locale, vendredi 15 avril, il a indiqué qu’il a été instauré un badge d’accès pour les personnes physiques, usagers et acteurs de la place portuaire. Doté d’un code QR et coûtant 1500 FCFA pour une validité d’une journée, ce nouveau système permet de mieux sécuriser les recettes que l’ancien adossé sur des tickets en papier.

« Lorsque vous achetez votre titre d’accès, toutes vos données sont stockées dans le serveur. Et après une période, il y a une comparaison entre les entrées et les recettes », a expliqué Bertrand Mekinda.

Ces cinq dernières années, le PAD a engagé une série de mesures pour la sécurisation de ses opérations à travers divers chantiers tournés vers sa transformation numérique. Parmi ceux-ci figurent entre autres l’installation de plus de 400 caméras HD, la construction de la Task Force Building, un bâtiment qui abrite notamment un centre de données et une salle de vidéosurveillance.

L’entreprise a aussi prévu d’acquérir un progiciel de gestion portuaire qui permettra de numériser l’ensemble des services délivrés par le port. Dix départements sont concernés par ledit projet, notamment ceux des relations clients, du suivi de la performance, de l’accueil des navires ou encore du suivi marchandise.

Pour ce qui est de la sécurisation des recettes d’entrée, le lieutenant-colonel Bertrand Mekinda estime que la valeur pourrait augmenter à 2 milliards FCFA d’ici la fin de l’année, lorsque de nouvelles guérites seront opérationnelles. 

Ruben Tchounyabe

Lire aussi : Guinée : la douane investira davantage dans la numérisation en 2022 pour améliorer ses performances

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.