Huawei annonce un investissement de 200 millions $ pour bâtir le premier centre de cloud public d'Afrique

Par : Samira Njoya

Date de création : vendredi, 29 septembre 2023 11:43

Au moment où la transformation numérique du continent s’accélère, l’intérêt pour les services cloud s’intensifie. Alors que les autres continents ont réalisé des avancées considérables dans le domaine, l’Afrique possède à peine 1 % des datacenters installés dans le monde.

Le géant chinois de la tech Huawei investira 200 millions de dollars pour la création du premier centre de cloud public d'Afrique, il offrira plus de 200 services cloud. Terry HE, le président de Huawei Northern Africa (Afrique du Nord, de l’Ouest et centrale), l’a fait savoir lors de l’ouverture de la 8e édition du « Huawei Connect » qui s’est tenue du 20 au 22 septembre dernier à Shanghai en Chine.

« Chaque évolution technologique est le fruit de la persévérance, de l’exploration et de l’investissement », a déclaré Terry HE (photo), avant d’ajouter que « pour accélérer encore davantage l’intelligence régionale, Huawei continuera d’investir dans la technologie, les écosystèmes et le développement des talents ».

Les 200 millions de dollars annoncés par Huawei pour la création du premier centre de cloud public en Afrique représente une partie des 430 millions que l'entreprise a prévu d'investir sur le continent au cours des cinq prochaines années. Huawei mettra donc à disposition 200 millions de dollars supplémentaires pour soutenir 200 partenaires logiciels locaux et renforcer 1 300 partenaires de distribution. Les 30 millions de dollars restant seront injectés pour former 10 000 développeurs locaux et 100 000 professionnels du numérique, créant ainsi une main-d'œuvre qualifiée pour stimuler la transformation intelligente dans la région.

Cette initiative s’inscrit dans la nouvelle stratégie de Huawei visant à accompagner l’Afrique vers un « avenir intelligent » et connecté. Outre la rapide capacité de déploiement, la réduction des coûts et le stockage sécurisé des données, le cloud public de Huawei fournira également des services à même de soutenir une couverture numérique étendue, efficace et de qualité, tout en diminuant les émissions carbones.

Rappelons que la part du marché du cloud en Afrique reste relativement marginale au regard du marché mondial qui s’élevait à 445 milliards de dollars en 2021. Selon le rapport « Global Cloud Computing Market (2021 to 2028) » qui a révélé l'information, il devra tripler d’ici 2028 pour atteindre 1 200 milliards $. La possibilité d'accroître sensiblement la contribution de l'Afrique repose sur les investissements dans le secteur.

Samira Njoya

Lire aussi :

Les services Cloud,quels intérêts en Afrique ? 

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.