Au Tchad, Genoskul utilise l'IA pour révolutionner l’éducation à distance avec ses formations en ligne

Par : Adoni Conrad Quenum

Date de création : lundi, 05 juin 2023 14:20

Depuis la pandémie de la Covid-19, les edtech se sont multipliées sur le continent. Au Tchad, un analyste programmeur et développeur d’applications a décidé de mettre en place une solution pour faciliter les formations en ligne.

Genoskul est une solution d’edtech développée par une jeune pousse tchadienne. Elle permet aux utilisateurs d’accéder à divers formations à distance, de recourir à des répétiteurs ou encore d’obtenir des réponses plus ou moins pertinentes de son assistant intelligent depuis sa plateforme web. La start-up a été fondée en 2020 par Valery Kagro. Elle a pour but de démocratiser l’éducation et de permettre à chaque individu d’accéder à des formations sans aucune autre contrainte.

La solution dispose d’une application mobile accessible uniquement sur Android. Après téléchargement, il est indispensable de s’enregistrer avant d’avoir accès aux divers services. Cette étape est plutôt aisée puisqu’avec Genoskul, il faut juste une adresse mail ou un numéro de téléphone pour effectuer l’enregistrement. L’utilisateur peut accéder à des salles virtuelles où il peut discuter avec d’autres apprenants de l’edtech.

« Les salles virtuelles interconnectent les apprenants de différents horizons pour un brassage intellectuel ; elles sont supervisées par des enseignants qualifiés pour la préparation efficaces aux examens et concours nationaux et internationaux du secondaire et du supérieur », indique la start-up.

En ce qui concerne les formations, Genoskul propose aussi bien des cours en fabrication de chaussures en pagne, en transformation de karité ou encore en élevage de lapins que des cours en gestion publique ou en développement durable et action citoyenne. Selon Valery Kagro, tout le monde devrait pouvoir accéder à l’éducation et aux formations de son choix, peu importe son âge ou le type de formation auquel il aspire.

Pour soutenir sa croissance, Genoskul a réalisé des collectes de fonds à hauteur de 5 millions FCFA (environ 8 149 $). Elle bénéficie également de l’accompagnement de Chad Innovation, un incubateur qui a permis à la jeune pousse de disposer d’un stand lors du Gitex Africa 2023 à Marrakech, au Maroc.

Valery Kagro a des rêves d’expansion. « Notre plateforme est utilisée par plus de 17 000 utilisateurs dans plusieurs pays d’Afrique francophone. Nous sommes en train de vouloir intégrer la version anglaise et arabe pour nous étendre dans d’autres pays du continent », déclare-t-il à We Are Tech Africa.

Adoni Conrad Quenum

Lire aussi :

Egypte : via sa plateforme web, iSchool forme les jeunes de 6 à 18 ans en informatique et en technologie

Kenya : Kidato forme, via sa plateforme en ligne, les élèves de la maternelle au lycée

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.