Nigeria : Alerzo utilise la technologie pour autonomiser les commerçants du secteur informel

Par : Adoni Conrad Quenum

Date de création : mardi, 25 avril 2023 17:40

Le ravitaillement des commerçants du secteur informel n’est pas une sinécure. Ce tech entrepreneur a conscience de cette réalité puisque sa mère opérait dans le secteur. Pour aider ces commerçants, il a mis en place une solution numérique sur mesure.

Alerzo est une solution de commerce électronique business-to-business développée par une jeune pousse nigériane. Elle permet aux commerçants opérant dans l’informel de se ravitailler depuis leur smartphone. Basée à Ibadan, la start-up a été fondée en 2019 par Adewale Opaleye. Elle a levé environ 16 millions $ pour améliorer sa technologie et accélérer sa croissance.

« J'ai créé Alerzo pour aider ma mère, une mère célibataire qui dirigeait deux magasins de détail informels pour subvenir à mes besoins et à ceux de mes trois frères et sœurs. Avant Alerzo, elle devait fermer sa boutique et voyager pendant des heures pour acheter des stocks », a affirmé Adewale Opaleye. Puis il ajoute : « les femmes sont souvent victimes de vols parce que les garçons de la rue savent que les commerçantes transportent souvent de l'argent liquide. Je voulais appliquer ce que j'ai appris en Chine pour améliorer la vie des mères qui travaillent au Nigeria ».

Avec ses applications mobiles disponibles sur Android et sur iOS, les commerçants peuvent aisément accéder aux services d’Alerzo. Il faudra se créer un compte et accéder aux nombreux grossistes présents sur la plateforme. En quelques clics, vous pouvez vous ravitailler et vous faire livrer gratuitement dans votre magasin dans les 24 heures suivant votre commande. « Avec Alerzo, les détaillants informels peuvent recevoir et effectuer des paiements sans numéraire, mieux suivre la rentabilité des magasins et faciliter un portefeuille de services numériques », peut-on lire sur la plateforme.

En 2021, la jeune pousse travaillait avec environ 150 000 commerçants de l’informel et une équipe composée, d’après les données de Crunchbase, de moins de 250 personnes. En mars 2023, elle a décidé de licencier une partie de son effectif car le contexte économique au Nigeria ne cadrait pas avec les projections de l’entreprise.

« Compte tenu de la dynamique antérieure du marché, nous avons embauché de manière très agressive au cours des deux dernières années pour alimenter une croissance et une expansion rapides à travers le pays. Cela ne correspond pas maintenant à l'environnement économique actuel, nous avons donc malheureusement dû apporter des changements à notre entreprise pour être plus concentré sur la poursuite d'une économie unitaire solide », apprend-on d’un communiqué de la start-up.

Malgré cette période de vaches maigres, Alerzo ne fait pas une croix sur ses projets d’expansion. La plateforme de commerce électronique nigériane veut s’imposer dans le secteur sur le continent et au-delà.

Adoni Conrad Quenum

Lire aussi : 

Au Kenya, Kapu numérise le secteur informel de la vente au détail des produits de consommation

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.