Nigeria : Dukka construit un écosystème numérique pour l’e-commerce

Par : Adoni Conrad Quenum

Date de création : mardi, 28 mai 2024 16:55

Dans le but d’aider les plateformes d’e-commerce à atteindre leur plein potentiel, une tech entrepreneure a mis en place une solution pour révolutionner le segment sur le continent.

Dukka est une solution fintech développée par une jeune pousse nigériane. Elle permet aux utilisateurs d’automatiser les opérations quotidiennes depuis ses plateformes web et mobile. La start-up, basée à Lagos, a été fondée en 2020 par Keturah Ovio. Elle a levé 1,5 million $ pour soutenir sa croissance.

La solution dispose d’une application accessible sur iOS et sur Android où elle a déjà été téléchargée plus de 50 000 fois, d’après les données de Play Store. L’utilisateur, après téléchargement, crée un compte et accède aux divers services de Dukka. Entre autres, la start-up permet de gérer les stocks, de générer des factures et des reçus électroniques, d’accepter toute forme de paiement numérique choisie par les clients ou encore d’accéder à des outils de comptabilité simples.

« Qu'il s'agisse d'un solopreneur ou d'une entreprise de taille moyenne avec du personnel et plusieurs sites, la technologie de Dukka transforme n'importe qui en marchand. [...] Notre écosystème permet à quiconque de payer et d'être payé, de gérer les stocks, de suivre les ventes et les dépenses sur un ou plusieurs sites, d'obtenir des micro-instructions sur les performances de l'entreprise et de vendre en ligne. Les consommateurs sont en mesure de découvrir, d'acheter et de dépenser en toute sécurité auprès de commerçants vérifiés », a indiqué Keturah Ovio.

Dukka veut mettre en place tout un écosystème pour faciliter l’éclosion d'e-commerce. En effet, les start-up opérant sur ce segment se développent de plus en plus sur le continent. Selon les données de Partech Africa, elles ont capté 298 millions $ en capitaux propres en 79 deals au cours de l’année 2023. Seul le segment de la technologie financière fait mieux avec ses 852 millions $ en 113 deals.

« Nous avons accueilli plus de 100 000 utilisateurs sur notre plateforme, dont plus de 90 000 au Nigéria. Nous avons lancé notre solution d'infrastructure de paiement au second semestre 2023 auprès de quelques centaines de clients qui nous ont vraiment aidés à définir notre modèle de tarification et à affiner notre stratégie de monétisation », ajoute Keturah Ovio.

Adoni Conrad Quenum

Lire aussi:

Une poignée en 2010, plus de 1 000 tech hubs opèrent aujourd’hui en Afrique

TECH STARS

Please publish modules in offcanvas position.