Nigeria : Klump, une solution de paiement différé pour les particuliers et les entreprises

Par : Adoni Conrad Quenum

Date de création : mardi, 03 mai 2022 10:05

Le paiement différé commence à gagner de l’ampleur en Afrique. Depuis quelques années, des start-up spécialisées s’installent sur le continent pour profiter d'un marché en plein essor, et des solutions locales émergent pour offrir de la concurrence aux géants du secteur.

Klump est une plateforme financière mise en place par une start-up nigériane éponyme. Elle permet aux utilisateurs d’acheter maintenant et de payer plus tard. La start-up, fondée en 2021 par Celestine Omin (photo, à droite) et Olufunbi Falayi (photo, à gauche), a réussi son premier tour de table de pré-amorçage en mars 2022 d’un montant de 780 000 $ pour, entre autres, agrandir son équipe et améliorer sa technologie. Des investisseurs comme Olugbenga Agboola, président-directeur général de la licorne Flutterwave ; Babs Ogundeyi, président-directeur général de Kuda Bank ou encore Abdul Hassan, président-directeur général de la fintech Mono ; ont été attirés par le projet de Klump.

Selon Célestine Omin, « notre offre BNPL est une étape naturelle dans le développement du secteur du commerce électronique en Afrique, et nous avons l’intention d’être à l’avant-garde en développant la capacité de prendre des décisions de crédit sur les clients en temps réel et d’offrir des paiements flexibles pour aider à réduire la pression économique du paiement unique qui a augmenté de façon astronomique depuis l’émergence de la Covid-19 ».

La plateforme a signé des partenariats avec divers sites de commerce électronique pour se proposer comme un moyen de paiement. Il suffit ainsi de s’enregistrer au préalable sur Klump en fournissant certaines informations personnelles pour profiter des services offerts. L’objectif est d’aider les commerçants à atteindre la prospérité commerciale en fournissant les outils pour offrir à leurs clients la possibilité de payer en petits versements.

Klump, dont les applications sur iOS et sur Android ne sont pas encore disponibles, permet de payer en quatre versements. Les décisions d’octroi de crédit se prennent en 3 minutes avec la vérification d’identité ou encore le niveau de revenu. Les informations fournies lors de la création de comptes sont primordiales dans la prise de décision.

Une fois le crédit accordé, le client paye 25 % de la somme à l’achat et le reste est étalé sur les trois prochains mois à des dates fixes avec des intérêts tournant autour de 2 à 3 %. La fintech n’encourage pas plusieurs prêts, mais il est possible de rembourser plus tôt en se rendant sur sa plateforme.

Adoni Conrad Quenum

Lire aussi : Mobile Money en Afrique : 15 ans d’opportunités et de nouveaux défis

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.