Egypte : en quête de nouveaux défis, Ziad Mokhtar a troqué sa casquette d'investisseur contre celle de startupper

Par : Melchior Koba

Date de création : jeudi, 13 octobre 2022 18:16

Avec ses amis, également investisseurs, il a contribué à l’accès au financement de nombreux tech entrepreneurs en Afrique et au Moyen-Orient. En six ans, il a beaucoup appris du secteur de l’investissement qui lui a valu un siège au sein de nombreuses start-up.

Ziad Mokhtar (photo) est un entrepreneur technologique et un investisseur égyptien. Avec son bachelor en informatique obtenu à l’université d’Alexandrie en Egypte en 2000 et son master en commerce de l’Ecole supérieure de commerce de l’université de Stanford aux Etats-Unis, promotion 2008, il est cofondateur et associé directeur de la société de capital-risque Algebra Ventures.

Fondée en 2016 avec Tarek Assaad et Karim Hussein, Algebra Ventures s’associe à des tech entrepreneurs audacieux et résilients dans le but de créer des entreprises à fort impact sur la vie des populations en Afrique et au Moyen-Orient. Les financements auxquels Ziad Mokhtar a donné son accord lors du premier fonds d’Algebra Ventures — des start-ups comme Elmenus, Trella, Eventtus, Orcas ou encore La Reina — lui valent aujourd’hui de siéger à leur conseil d’administration.

En septembre 2020, il a annoncé son retrait du cercle de décision d’Algebra Ventures, dont le deuxième fonds de capital-risque a finalisé le 4 octobre sa première clôture d’une valeur de 100 millions $. Bien qu’il demeure un associé général du premier fonds et continue à jouer un rôle dans les start-up dans lesquelles il a investi, il a voulu sortir du monde de l’investissement et renouer avec l’entrepreneuriat technologique qu’il aime.

« Certains pourraient penser qu’il est insensé de s’éloigner d’Algebra Ventures compte tenu de sa direction. J’ai parfois pensé cela moi-même. Mais aussi stupide que cela puisse être, j’espère que cela me mettra sur la voie d’un succès tout aussi significatif », déclarait Ziad Mokhtar qui a fondé expeditions.tech, une start-up technologique axée sur la création de produits innovants, en  juillet 2021.

A sa sortie de l’université d’Alexandrie il y a près de douze ans, Ziad Mokhtar a d’abord travaillé comme ingénieur et développeur de logiciel chez Unilever jusqu’en 2003. En parallèle, il cofonde en Egypte la start-up eSpace, spécialisée dans les services et le conseil en informatique. Il en devient le président-directeur général jusqu’à 2006. En 2007, il effectue un stage en marketing produit chez Yahoo!.

L’année qui suit, il devient associé au sein de la société de conseil en gestion McKinsey & Company en Egypte. En 2017, alors qu’il pilote le premier fonds d’Agebra Ventures et siège au conseil d’administration d’une quinzaine de start-up, il est nommé partenaire d’Ideavelopers, un fonds de capital-risque et capital-investissement.

Melchior Koba

Lire aussi : L’Égyptienne Doaa Aref facilite l’accès aux pharmaciens et aux médicaments grâce à la solution numérique Chefaa 

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.