Cameroun : Ejara reçoit un financement d'Adaverse pour démocratiser la finance en Afrique francophone

Par : Samira Njoya

Date de création : mardi, 21 mars 2023 10:30

Date de modification : 21 mars 2023 12:38

Depuis son lancement il y a 3 ans, la plateforme camerounaise Ejara a attiré un bon nombre d’investisseurs venus de plusieurs pays du monde. Ejara est à ce jour la deuxième plateforme ayant reçu le financement le plus élevé en 2022 en Afrique centrale.

Adaverse, l’accélérateur soutenu par la blockchain Cardano, a annoncé le lundi 20 mars la conclusion d’un investissement stratégique dans Ejara, la plateforme camerounaise d'investissement qui améliore l'accès aux solutions financières par le biais de la blockchain.

Le financement d’Adaverse, dont le montant n’a pas été dévoilé, permettra de soutenir la volonté d'autonomisation d'Ejara et son expansion sur de nouveaux marchés d’Afrique francophone.

« Ejara répond à un besoin pressant dans la région francophone, et nous sommes enthousiasmés par le modèle d'entreprise, qui, selon nous, peut être reproduit sur tout le continent africain. Ils ont montré qu'ils comprenaient les gens et ont construit un pont entre la crypto et la finance traditionnelle, en tirant parti de la continuité plutôt que de la perturbation », a déclaré Vincent Li, partenaire fondateur d'Adaverse.

Depuis son lancement en 2020, la plateforme Ejara a déjà réalisé plusieurs levées de fonds. La dernière en date était au mois de novembre dernier. La plateforme avait obtenu 8 millions de dollars auprès de plusieurs investisseurs.

A ce jour, Ejara a déjà servi plus de 33 000 personnes originaires du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, du Burkina Faso, du Mali, de la Guinée, du Sénégal et des Africains francophones d'Europe, d'Asie et des Etats-Unis. La fintech s’est également lancée dans les transferts de fonds transfrontaliers et des paiements d'utilisateur à utilisateur pour les africains de la diaspora.

Avec ce nouveau financement, la plateforme ambitionne conquérir l’Afrique francophone. L’objectif est de démocratiser l'accès aux investissements en crypto-monnaies en offrant à l'africain francophone moyen la possibilité d'investir aussi peu que 1 000 CFA (~2 $) et de gagner quotidiennement par le biais des canaux d'argent mobile largement utilisés.

Samira Njoya

Lire aussi :

La fintech camerounaise Ejara lève 8 millions de dollars pour étendre ses services en Afrique francophone

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.