Recevoir la lettre quotidienne

30 start-up africaines retenues pour la première cohorte du programme panafricain « Investir dans l'innovation » (i3)

Par : Samira Njoya

Date de création : mercredi, 28 septembre 2022 10:30

Lancé par le cabinet Southbridge A&I et ses partenaires pour la healthtech en Afrique, le programme d’une durée de deux ans vise à révéler les innovations locales qui ont le potentiel pour changer le fonctionnement des chaînes d’approvisionnement et des systèmes de santé.

Lundi 26 septembre, Investing in Innovation Africa, une initiative panafricaine de soutien aux jeunes de la chaîne d'approvisionnement de la santé en Afrique, a dévoilé la liste des 30 start-up africaines retenues pour la première cohorte du programme « Investir dans l'innovation » (i3) financé par la fondation Bill & Melinda Gates et parrainée par Merck Sharp & Dohme (MSD).  

Elles sont sept nigérianes, cinq kényanes, trois sud-africaines, trois marocaines, deux zimbabwéennes, deux ougandaises, une camerounaise, une angolaise, une congolaise, une ivoirienne, une ghanéenne, une rwandaise, une sénégalaise, une tunisienne.

Les start-ups sélectionnées sont en phase de démarrage ou de croissance et proposent des solutions innovantes notamment pour la distribution de médicaments et des équipements médicaux, la gestion et le financement des stocks, l'authentification, la traçabilité, la gestion des déchets médicaux. Elles recevront chacune une subvention de 50 000 dollars et un soutien pour catalyser des partenariats axés sur la croissance avec les donateurs, les leaders d’industrie et les institutions. Elles bénéficieront également d'un programme d'accès aux marchés en participant à divers événements qui seront organisés tout au long de l'année. 

Selon Efosa Ojomo, directeur de la prospérité mondiale à l'Institut Clayton Christensen et membre du comité directeur de l'i3, « l'accent mis par i3 sur l'ingéniosité africaine n'a que trop tardé — soutenir les innovations locales, créatrices de marché, pour qu'elles soient mises à l'échelle permettra au continent de réaliser des gains de santé, de générer de la prospérité et de surmonter les crises futures ».

Samira Njoya

Lire aussi : 60start-upafricaines retenues pour la seconde cohorte d’accélération du Google for Startups Black Founders Fund 

TECH TV

a-la-rencontre-de-yves-constant-bohoussou-promoteur-de-peebee
dans-le-quotidien-d-un-jeune-photographe-professionnel-a-abidjan
alvine-yenot-jeune-gabonaise-conceptrice-de-ntchina-une-application-dediee-au-don-de-sang
tagus-drone-veut-produire-toutes-les-composantes-de-ses-drones-a-yaounde

Please publish modules in offcanvas position.