Recevoir la lettre quotidienne

Égypte : EFG Hermes acquiert Fatura, une place de marché électronique B2B

Par : Muriel Edjo

Date de création : mardi, 21 juin 2022 16:00

Grâce au numérique, le marché de la grande distribution enregistre de la croissance à travers le monde depuis 2020. En Égypte, plusieurs acteurs s’y intéressent. Si pour certains c’est une opportunité commerciale, pour d’autres c’est un catalyseur de nouveaux produits financiers.

La start-up égyptienne Fatura, spécialisée dans la mise en relation de grossistes et commerçants au détail via son application mobile accessible dans 22 gouvernorats, a été acquise par Tanmeyah for Microfinance Services, filiale à 100 %  du fournisseur égyptien de solutions financières EFG Hermes Holding. L’information a été dévoilée le mercredi  15 juin. Le montant de la transaction n’a pas été divulgué.

Selon Karim Awad, le président-directeur général d'EFG Hermes Holding, cet accord marque une étape importante pour Tanmeyah, qui est devenu un acteur clé de notre plateforme d'institutions financières non bancaires. « Tanmeyah s'est tourné vers cette acquisition stratégique pour renforcer sa transformation numérique et enrichir ses offres de produits et de services afin de devenir plus holistique et de soutenir l'espace de la microfinance en Égypte », a-t-il déclaré.

Il a par ailleurs soutenu que « nous avons toujours vu le potentiel de Fatura, et nous croyons fermement en sa capacité à innover dans l'espace numérique B2B, c'est pourquoi notre propre EFG EV Fintech a pris la décision de devenir l'un des premiers investisseurs de l'entreprise il y a des années ».

Fatura a démarré ses activités en Égypte en 2019. En juillet 2020, la start-up a réussi à lever son premier investissement d’une valeur de 1 million $ lors d’un tour de table dirigé par Disruptech et auquel ont participé EFG Hermes et The Cairo Angels, des investisseurs providentiels. En juin 2021, la start-up a réussi une nouvelle levée de fonds de 3 millions $ lors d’un cycle de financement de pré-série A mené par Sawari Ventures, Arzan VC, Egypt Ventures, EFG-EV, The Cairo Angels et Khwarizmi Ventures.

En trois ans d’activité, Fatura a réussi à développer sa présence dans 22 gouvernorats d’Égypte. La start-up s’est constitué une base de plus de 60 000 détaillants qui fait dire à Hossam Ali, son président-directeur général, qu’elle est solide.  

Muriel Edjo

Lire aussi : Égypte : le président de la République instruit la mise en œuvre de plusieurs facilités en faveur des start-up

TECH STARS

Please publish modules in offcanvas position.