L'Algérie et la Chine s’associent pour stimuler la transformation numérique

Par : Samira Njoya

Date de création : vendredi, 17 mai 2024 11:53

L’Algérie cherche à se positionner comme un leader régional dans le domaine de la technologie et de l'innovation. Pour cette ambition, le pays s’associe à des partenaires plus avancés dans le domaine.

L'Algérie et la Chine vont collaborer dans le domaine de la numérisation et de l'économie numérique. Un mémorandum de coopération a été officialisé à cet effet le jeudi 16 mai entre Meriem Benmouloud (photo, à gauche), haut-commissaire à la numérisation en Algérie, et Jin Zhuanglong (photo, à droite), ministre chinois de l'Industrie et des Technologies de l'information.

« Il s'agit de renforcer et de consolider les liens de coopération entre l'Algérie et la Chine dans ce domaine vital, incarnant les engagements de monsieur le président Abdelmadjid Tebboune et de son homologue chinois », a indiqué un communiqué du Haut-Commissariat.

Ce nouveau partenariat a été signé en marge d’une visite d’une délégation algérienne en Chine, conduite par Meriem Benmouloud. Il s'inscrit dans le cadre du plan d’actions du Haut-Commissariat à la numérisation, en vue de la préparation de la stratégie nationale de transformation numérique 2024-2029, avec une vision prospective pour la numérisation de l'Algérie. Cette initiative intervient quelques mois après la signature d'un accord entre le Haut-Commissariat et l'entreprise technologique Huawei, visant à accélérer la transition numérique en cours.

Dans le cadre de ce partenariat, les deux pays examineront les voies de coopération dans divers domaines du numérique. La formation et le transfert d’expertise seront également mis en œuvre pour renforcer les compétences locales et promouvoir l'innovation technologique. Cette collaboration permettra à l'Algérie de bénéficier de l'expérience et du savoir-faire chinois en matière de technologies de l'information, facilitant ainsi l'atteinte des objectifs de modernisation et de développement économique fixés par le gouvernement.

En plus de l'accent mis sur la formation et le transfert de technologie, des projets spécifiques pourraient inclure le développement d'infrastructures numériques avancées, l'amélioration des services publics grâce à la numérisation, et la création d'un environnement favorable à l'innovation technologique et à l'entrepreneuriat numérique. Ces initiatives contribueront à positionner l'Algérie comme un acteur majeur dans le domaine de l'économie numérique en Afrique et au-delà.

Samira Njoya

Lire aussi:

Algérie : le Haut-Commissariat la numérisation s'allie à Huawei pour accélérer la transition numérique en cours

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.