Recevoir la lettre quotidienne

Microsoft affirme son soutien à la BAD pour la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes en Afrique

Par : Samira Njoya

Date de création : mardi, 27 septembre 2022 09:42

L’entrepreneuriat des jeunes contribue grandement à résorber la problématique liée à la pénurie d’emplois. Cependant, l’entrepreneuriat continue à souffrir du manque d’investissements et du manque d’accès abordable aux sources de financement.

Le géant américain de l’informatique Microsoft vient de renforcer son partenariat avec la Banque africaine de développement (BAD). Selon le communiqué parvenu à la rédaction  de We are Tech le lundi 26 septembre,  l’objectif de ce nouveau partenariat est de soutenir l'esprit d'entreprenariat chez les jeunes Africains, et il rentre dans le sillage de la mise en place de la Banque d'investissement pour la promotion de l'entrepreneuriat auprès des jeunes (YEIB) en Afrique.

Il permettra « de mieux exploiter le dividende démographique de l’Afrique et de créer des millions de nouveaux emplois pour les jeunes Africains à l’horizon 2025 », a déclaré Solomon Quaynor (photo, à gauche), vice-président de la Banque africaine de développement pour le secteur privé, l’infrastructure et l’industrialisation.

L’Afrique a la population la plus jeune au monde. Selon la BAD, la population jeune de l'Afrique augmente rapidement et devrait doubler pour atteindre plus de 830 millions d'ici à 2050. Sur les quelque 420 millions de jeunes Africains âgés de 15 à 35 ans, un tiers sont au chômage et découragés, un autre tiers a un emploi précaire et seulement un sur six a un emploi salarié.

Cette collaboration, via l’Africa Transformation Office (ATO) de Miscrosoft, va contribuer au développement d’écosystèmes d’entrepreneuriat destinés aux jeunes, mais également à la création de nouveaux emplois et l’accompagnement de l’inclusion numérique en Afrique.

« Nous pensons qu'il est possible de faire beaucoup pour développer l'entrepreneuriat des jeunes en collaborant avec la Banque africaine de développement, en favorisant une plus grande inclusion économique de ce segment clé de la population et en construisant une société plus prospère », a déclaré le directeur général du cluster régional Microsoft Afrique, Wael Elkabbany (photo, à droite).

Le partenariat favorisera en outre la mise en place d’institutions nationales à travers un modèle de collaboration public-privé qui permettra d’accroître le soutien technique et financier apporté aux jeunes entrepreneurs et de renforcer leurs capacités.      

Samira Njoya

Lire aussi :

Nigeria : la BAD, la BID et l’AFD investissent 618 millions de dollars dans des projets numériques

TECH TV

a-la-rencontre-de-yves-constant-bohoussou-promoteur-de-peebee
dans-le-quotidien-d-un-jeune-photographe-professionnel-a-abidjan
alvine-yenot-jeune-gabonaise-conceptrice-de-ntchina-une-application-dediee-au-don-de-sang
tagus-drone-veut-produire-toutes-les-composantes-de-ses-drones-a-yaounde

Please publish modules in offcanvas position.