Sénégal : le câble sous-marin à fibre optique 2Africa de Meta a atterri à Dakar

Par : Samira Njoya

Date de création : jeudi, 02 novembre 2023 11:15

Long de 45 000 km, le câble 2Africa devrait permettre de relier 33 pays sur trois continents et fournir de la connectivité améliorée à plus de trois milliards de personnes. 

Le câble sous-marin 2Africa du consortium éponyme mené par la société américaine Meta a atterri au large de Dakar au Sénégal. Les travaux d’installation de cette infrastructure ont été lancés le mardi 31 octobre avec l'arrivée à Dakar d'un navire câblier d'Alcatel Submarine Networks (ASN), une filiale de Nokia chargée de la construction du câble. Cette dernière travaillera en collaboration avec la société de télécommunications Sonatel, qui est responsable de la construction de la station d'atterrissage de 2Africa au Sénégal.

 « Nous sommes dans l’ère du numérique et dans les 5 ans qui viennent nous nous attendons à voir le trafic 4G qui va plus que doubler et l’avènement de la 5G qui va aussi entraîner une explosion des usages. Il est donc important de préparer le Sénégal à faire face à cette hausse de la demande de nos clients », a déclaré Sékou Dramé, le directeur général de la Sonatel.

Le câble 2Africa vient renforcer l’infrastructure nationale à haut débit au Sénégal. Le pays est déjà connecté à quatre câbles sous-marins à fibre optique internationaux, dont SAT-3 (South Atlantic 3), ACE (Africa Coast to Europe), ATLANTIS-2 et SHARE (Senegal Horn of Africa Regional Express). Toutefois, des pannes qui surviennent fréquemment sur ces infrastructures provoquent des perturbations des services Internet sur l’ensemble du territoire et, même, au-delà.

Des sections des câbles ACE, WACS et SAT-3 intervenues au début du mois d’août ont causé des coupures et des ralentissements de l’Internet dans une dizaine de pays africains, y compris le Sénégal pendant plusieurs semaines.

Ainsi, la mise en service du nouveau câble au Sénégal permettra entre autres de développer de meilleures opportunités commerciales, stimuler la compétitivité des investissements, stimuler la croissance en accélérant des progrès dans plusieurs secteurs, notamment ceux de l’éducation et de la santé. Tout ceci grâce à une meilleure connectivité. Soulignons que le pays compte 19,2 millions d’abonnés Internet pour un taux de pénétration de 108,31 %, selon les dernières statistiques de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes du Sénégal (ARTP).

Samira Njoya

Lire aussi :

RDC : le câble sous-marin fibre optique 2 Africa atterrit à Muanda

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.