Au Sénégal, Mapauto veut uberiser le transport urbain avec sa propre flotte

Par : Adoni Conrad Quenum

Date de création : jeudi, 28 juillet 2022 08:38

Le marché africain est la proie des géants mondiaux du transport à la demande. Malgré cette concurrence, les tech entrepreneurs locaux, avec leur connaissance du terrain, proposent des solutions plus adaptées aux réalités du continent.

Mapauto est une solution digitale développée par une jeune pousse sénégalaise. Elle permet de réserver des voitures avec chauffeur pour des courses dans les grandes villes sénégalaises. La solution a été lancée en 2020 par Mapenda Diop, un serial tech entrepreneur sénégalais.

Selon lui, « pour un simple trajet dans Dakar, il est difficile d’avoir un véhicule avec chauffeur respectant les standards internationaux à un tarif compétitif. Pour répondre à cette problématique, j’ai décidé, avec une équipe composée exclusivement de jeunes talents locaux, de développer une solution digitale de réservation de véhicules avec chauffeur ».

C’est ainsi que l'application disponible sur Android et iOS a vu le jour. L’utilisateur lambda peut y naviguer aisément après inscription. La solution propose des services de transport depuis l’aéroport vers les quartiers de la capitale Dakar, de location journalière ou encore de trajet unique. En fonction des besoins du client, il choisit le service qui lui correspond le mieux.

La start-up, grâce au tracking, connaît la position en temps réel de toutes les voitures de la flotte. C’est également grâce à cette fonction que le client connaît le temps d’attente lorsqu’il commande un véhicule, l’identité du chauffeur, le prix de la course après avoir entré les données nécessaires (lieu de départ, destination), etc. Quant à la flotte, elle est la propriété de la start-up avec des véhicules de tout type, allant de la berline Peugeot 508 à la prestigieuse Maserati Levante.

« L’annonce d’arrivée de concurrents étrangers nous conforte dans l’idée que le secteur présente de réel potentiel […] Nous devons saisir les opportunités qu’offre la transformation digitale et les adapter au secteur du transport. En misant sur le tout digital, la simplicité et le côté exclusif de notre service », indique Mapenda Diop. La jeune pousse sénégalaise ambitionne d’étendre ses services dans la sous-région puis à l’échelle continentale. D’ici 2026, elle prévoit la création de plus d’un millier d’emplois.

Adoni Conrad Quenum

Lire aussi : 

Pip Pip Yalah, un Uber à la sauce marocaine

Algérie : temtem One, une super application utile au quotidien

TECH STARS

Please publish modules in offcanvas position.