Kenya : Nobuk révolutionne la collecte de fonds en ligne

Par : Adoni Conrad Quenum

Date de création : mercredi, 29 mai 2024 12:32

Date de modification : 29 mai 2024 15:17

Dans le but de faciliter les collectes de fonds pour des projets, des tech entrepreneurs ont mis en place une solution technologique.

Nobuk est une solution fintech développée par une jeune pousse kényane. Elle permet aux utilisateurs de collecter des fonds pour divers projets. La start-up, basée à Nairobi, a été fondée en 2022 par Jani Landman et Elvis Bando.

La solution dispose d’une application mobile accessible sur iOS et sur Android où elle a déjà été téléchargée plus d’une centaine de fois. L’utilisateur, après téléchargement, clique sur le bouton « Login » puis « Sign up » pour créer son compte. Il aura besoin de remplir ses nom et prénoms, son adresse e-mail, son numéro de téléphone puis créera un mot de passe. Après cette étape, il peut créer ses projets où il définit le type de collecte et l’objectif de la collecte ou pas. Un lien de paiement sera mis à sa disposition après le processus et il pourra partager cela sur les réseaux sociaux ou l’envoyer directement à ses cibles via divers canaux de communication.

Le paiement via le lien de paiement partagé ne nécessite pas le téléchargement d’une application. En cliquant sur le lien, les contributeurs peuvent payer par mobile money ou par virement bancaire et télécharger le reçu de paiement en un clic. Que ce soit pour les dons, les levées de fonds, les cotisations ou encore les paiements de groupe, Nobuk peut être utile à ces fins. La solution permet également de suivre tous les paiements qui affluent et envoie des rappels pour signaler l’atteinte d’un objectif ou une quelconque anomalie.

Même si le téléchargement et la création d'un compte sont gratuits, l’utilisation de la solution est payante. La jeune pousse propose des abonnements mensuels allant de 500 shillings kényans (environ 3,79 $) à 2 500 shillings kényans. Ces différents abonnements offrent des avantages tels que le paiement hors ligne avec USSD, le paiement via WhatsApp, la personnalisation de l’image des liens différents de paiement ou encore le nombre de contributeurs autorisés à participer aux projets.

Adoni Conrad Quenum

Lire aussi:

Nigeria : Dukka construit un écosystème numérique pour l’e-commerce

TECH STARS

Please publish modules in offcanvas position.