Recevoir la lettre quotidienne

Avec Rahet Bally, l’Egyptienne Nadia Gamal El Din aide les nouvelles mères à prendre soins d’elles et de leurs bébés

Par : Melchior Koba

Date de création : vendredi, 18 novembre 2022 17:00

Après son premier accouchement, elle a expérimenté les difficultés de la maternité. Elle a donc développé une plateforme pour fournir aux mères novices tout le soutien qui leur est nécessaire. Elle fait partie des femmes leaders les plus importantes de la scène FemTech en Egypte.

Nadia Gamal El Din (photo) est une entrepreneure technologique égyptienne préoccupée par le bien-être des mères et des enfants. Titulaire d’un bachelor en finance générale obtenu à l’université américaine du Caire, elle est la fondatrice et la présidente-directrice générale de Rahet Bally.

Devenue, elle-même, mère à l’âge de 24 ans et n’ayant pas obtenu de l’aide dans l’accomplissement de sa nouvelle tâche, la maternité, elle a réalisé qu’aucun système de soutien pour les nouvelles mamans n’existait en Egypte. C’est ce qui l’a poussée à fonder Rahet Bally en 2015. « J’ai découvert qu’il n’y avait pas un seul système de soutien sur mesure pour les nouvelles mamans en Egypte. C’est à ce moment-là que j’ai réalisé que cette lacune devait être comblée, et c’est alors que Rahet Bally est née », a-t-elle écrit sur son compte LinkedIn.

Rahet Bally est une plateforme d’aide et de soutien aux nouvelles mamans sans expérience en Egypte. Lorsque la start-up a démarré en 2015, elle ne disposait que d’une page Facebook où les mères novices posaient des questions auxquelles répondaient des médecins préalablement enrôlés par Nadine. Aujourd’hui, elle a une plateforme en ligne et ses services englobent un soutien financier, physique, intellectuel et social pour sa communauté de 4 millions de mères.

Désireuse de renforcer sa communauté, Rahet Bally a lancé The Cloud qui est comme un hôtel où les mères peuvent se reposer, faire des affaires, assister à des ateliers, socialiser et rejoindre des clubs de lecture pendant que des baby-sitters qualifiés s’occupent de leurs enfants. L’entreprise a également lancé une plateforme de contenu axée sur tout ce qui concerne la maternité en Egypte. La plateforme a pour nom Moms Mag.

Nadia a aussi cofondé, en 2021, Mumerz pour offrir aux mamans, une plateforme de commerce en ligne qui propose une gamme variée de produits, des services de livraison rapides et une équipe de conseil qualifiée pour conseiller les mères sur tout ce qui correspond le mieux à leurs besoins. Elle a aussi travaillé entre 2012 et 2014 dans la société de commercialisation de biens de consommation Procter & Gamble comme assistante chef de marque.

Citée parmi les femmes fondatrices sélectionnées pour le VC4A Venture Showcase 2022, Nadia fait partie des 10 meilleurs finalistes à l’Africa’s Business Heroes Prize Competition 2022 de la fondation Jack Ma et a été distinguée aux African Women Awards émis par African Union. En 2020, elle a été sélectionnée parmi les sept lauréats du Cartier Womens Initiative pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Pour le compte de l’année 2018, elle a appartenu au Top 50 des femmes les plus performantes et au top 3 des leaders les plus impactants d'Egypte.

Melchior Koba

Lire aussi :

L’Egyptien Amir Barsoum digitalise le secteur de la santé en Afrique et au Moyen-Orient

TECH TV

a-la-rencontre-de-yves-constant-bohoussou-promoteur-de-peebee
dans-le-quotidien-d-un-jeune-photographe-professionnel-a-abidjan
alvine-yenot-jeune-gabonaise-conceptrice-de-ntchina-une-application-dediee-au-don-de-sang
tagus-drone-veut-produire-toutes-les-composantes-de-ses-drones-a-yaounde

Please publish modules in offcanvas position.