Dirug Samuel, le Nigérian qui a conçu une app contre les mutilations génitales féminines

Par : Aïsha Moyouzame

Date de création : jeudi, 31 mars 2022 17:23

Si les mutilations génitales féminines (MGF) sont interdites dans de nombreux pays africains, cette pratique perdure dans certaines localités. Au Nigéria, Dirug Samuel veut lutter contre ce fléau par le biais des nouvelles technologies avec son application SmartRR.

Titulaire d’un diplôme en informatique de l'École polytechnique de l'État d'Adamawa au Nigéria, l’entrepreneur Dirug Samuel (photo) s’est formé à la Stallion Academy for Business and Leadership en ressources humaines. Depuis 2017, il fait ses preuves dans le secteur de la gestion des organisations à but non lucratif. A la tête de Big Family 360, une fondation d’aide aux personnes vulnérables, il est surtout connu pour son engagement dans la lutte contre les mutilations génitales féminines, et l'application mobile SmartRR qui aide les victimes à accéder à des services.  

Celui qui a travaillé avec des ONG dans la lutte contre les violences basées sur le genre, dans le cadre de programmes humanitaires, a développé SmartRR afin de faciliter le signalement anonyme des MGF aux autorités, en utilisant le programme de cartographie des services de l'UNFPA (Fonds des Nations unies pour la population). Selon lui, les MGF sont une violation des droits de l'homme, il utilise alors ses compétences en informatique au service de la lutte contre ce fléau et de la sensibilisation des familles.

Au-delà de venir en aide aux victimes, il entend sensibiliser les communautés pour les amener à dénoncer cette pratique traditionnelle qui consiste à retirer partiellement ou totalement les organes génitaux externes des filles et des jeunes femmes. « Grâce à la sensibilisation et aux innovations sur les dangers de la pratique des MGF, environ 40 à 50 % des femmes disent qu'elles ne voudraient pas que leurs filles en fassent l'expérience », avait-t-il affirmé.

Le fondateur de Big Family 360 a été récompensé lors du FGM Innovation Hacklab, dans le cadre du programme conjoint UNFPA-UNICEF sur l'élimination des mutilations génitales féminines et du programme régional africain Spotlight Initiative (SIARP) en septembre 2021. Une reconnaissance qui le motive à réitérer son engagement à mettre fin aux MGF dans le pays.

« L'UNFPA et d'autres parties prenantes obtiennent de bons résultats dans la lutte contre les MGF au Nigeria », a-t-il assuré.

Aïsha Moyouzame

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.