Recevoir la lettre quotidienne

Via Kabakoo, le Camerounais Yanick Kemayou donne aux Africains l’accès à une formation à fort impact

Par : Melchior Koba

Date de création : vendredi, 01 juillet 2022 09:24

Son expérience personnelle et ses compétences professionnelles sont à l’origine du projet dont l’objectif est de garantir aux apprenants des débouchés certains à la fin de leur cursus. Son action est déjà reconnue par plusieurs acteurs de renom à l’international.

Allier l’apprentissage en présentiel à celle à distance et donner à des milliers d’Africains l’opportunité d’acquérir une formation de qualité, dans un domaine porteur, est l’ambition qu’a réussi à concrétiser le Camerounais Yanick Kemayou (photo). Il est le président-directeur général de l’Edtech Kabakoo Academies qu’il a cofondé en 2019 avec Michèle Traoré.

L’école hybride, qui revendique déjà plus de 12 000 pensionnaires à cette date, forme un réseau d'universités dont la mission est de compenser les failles des structures éducatives actuelles, qui ne permettent pas aux étudiants d'obtenir des emplois décents à la fin de leur cursus.

« J'ai décidé de créer ce réseau d'écoles, car je suis moi-même confronté aux failles des structures éducatives et aux manques de perspectives au Cameroun », explique Yanick Kemayou qui est titulaire d’un doctorat en économie d'entreprise et gestion de l'université de Paderborn en Allemagne.

Chez Kabakoo, l’approche pédagogique est conçue pour que les apprenants acquièrent et développent des compétences en fabrication numérique et en technologies de fabrication distribuée. L’objectif n’est pas de conceptualiser des objets à la pointe de la technologie, mais d’utiliser la technologie à disposition pour répondre à un problème identifié dans l’entourage. 

L'apprentissage créatif basé sur des projets et l'intégration des connaissances locales cible l'entrepreneuriat ou l'insertion professionnelle des apprenants. Via son application mobile, Kabakoo permet aux apprenants d’accéder à une diversité de cours dans divers domaines et de bénéficier de l’accompagnement de mentors issus d’entreprises de renom telles que Google, Deloitte, Orange, Oracle. Son modèle innovant d’apprentissage lui a d’ailleurs valu le label « d'école du futur », décerné par le Forum économique mondial de Davos, en décembre 2019.

Kabakoo n’est certainement qu’une étape de sa carrière professionnelle, riche et diversifiée, que Yanick Kemayou a débutée en 2008 chez L'Oréal à Düsseldorf en Allemagne comme assistant chef de produit. Il a ensuite cofondé et dirigé la société de mode Clothing and Lifestyle Start-up à Shanghai en Chine. Il a aussi accordé un grand intérêt à l’enseignement. Il a entre autres été scientifique invité à HEC Paris, assistant de recherche et chef projet de l'université de Paderborn.

Melchior Koba

Lire aussi : L’EdTech malgache Sayna lève 600 000 $ pour développer ses activités en Afrique

TECH TV

a-la-rencontre-de-yves-constant-bohoussou-promoteur-de-peebee
dans-le-quotidien-d-un-jeune-photographe-professionnel-a-abidjan
alvine-yenot-jeune-gabonaise-conceptrice-de-ntchina-une-application-dediee-au-don-de-sang
tagus-drone-veut-produire-toutes-les-composantes-de-ses-drones-a-yaounde

Please publish modules in offcanvas position.