Recevoir la lettre quotidienne

Ghana : l’agritech Farmerline a réalisé une deuxième levée de fonds de pré-série A d’un montant de 1,5 million $

Par : Samira Njoya

Date de création : jeudi, 29 septembre 2022 12:16

Date de modification : 29 septembre 2022 15:00

Ce nouveau financement obtenu six mois après la dernière levée de fonds,  porte le montant total de la levée de fonds à 14,4 millions de dollars, dont 6,5 millions de dollars de financement par emprunt.

Farmerline, une start-up qui aide les agriculteurs et les entreprises agro-alimentaires à accéder à un meilleur marché, a annoncé le mardi 27 septembre la deuxième clôture d'un investissement de pré-série A avec un investissement supplémentaire de 1,5 million de dollars de la part de l'investisseur à impact social Oikocredit.

Selon Alloysius Attah, cofondateur et PDG de Farmerline, ce tour de table va soutenir les agriculteurs et les entreprises agroalimentaires de toute l'Afrique pendant cette période cruciale marquée par le conflit en Ukraine, « Avec le soutien d'Oikocredit aux côtés de nos financeurs de premier tour, nos services de distribution, de logistique et de financement se poursuivront non seulement au Ghana, mais aussi en Côte d'Ivoire où nous avons récemment entamé le processus d'expansion de notre équipe ».

Avant le conflit entre la Russie et l'Ukraine, l'Afrique de l'Ouest connaissait une reprise économique après les impacts de la pandémie de Covid-19. Selon Issoufou Baoua, expert analyste en sécurité alimentaire auprès du Comité inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), la zone Sahel et l’Ouest africain sont touchés par une chute du rendement des récoltes. « Nous sommes passés de 10,7 millions de personnes menacées par l’insécurité alimentaire en 2019 à 40,7 millions en 2022 » déclare-t-il.  

En approfondissant sa présence en Afrique de l'Ouest, l'entreprise prévoit de renforcer sa chaîne d'approvisionnement pour les agro-industries, de réduire le coût de l'agriculture et d'augmenter le rendement des agriculteurs du continent grâce au déploiement de la technologie IA et d'infrastructures locales.

Fondé en 2013, Farmerline affirme avoir financé jusqu'à présent des intrants et des cultures pour une valeur d'environ 18 millions de dollars grâce à des alliances de boutiques franchisées avec des entreprises agroalimentaires et des revendeurs d'intrants.

La start-up ambitionne désormais d'atteindre 300 000 agriculteurs en 2022, soit une croissance de près de 400 % par rapport à l'année dernière, lorsqu'elle a doublé sa portée directe à 79 000 agriculteurs, contre 36 000 en 2020 et 8 000 en 2019.

Samira Njoya

Lire aussi : Le Niger s'est doté d'une plateforme numérique sur les marchés agricoles baptisée AgriShop/Rayuwa

TECH TV

a-la-rencontre-de-yves-constant-bohoussou-promoteur-de-peebee
dans-le-quotidien-d-un-jeune-photographe-professionnel-a-abidjan
alvine-yenot-jeune-gabonaise-conceptrice-de-ntchina-une-application-dediee-au-don-de-sang
tagus-drone-veut-produire-toutes-les-composantes-de-ses-drones-a-yaounde

Please publish modules in offcanvas position.