Au Nigeria, Anchor fournit des interfaces de programmation aux entreprises pour faciliter la création de produits bancaires

Par : Adoni Conrad Quenum

Date de création : lundi, 06 février 2023 17:17

En Afrique, la fintech continue d’être la locomotive du secteur technologique. Elle attire des milliards de dollars, ce qui encourage de nombreux tech entrepreneurs du continent à se lancer dans le secteur.

Anchor est une solution fintech développée par une jeune pousse nigériane. Elle permet aux utilisateurs d’accéder à des services financiers, en l’occurrence la création de compte, des produits d’épargne et de cartes bancaires, ou encore des mouvements d’argent, grâce à ses interfaces de programmation. La fintech a été créée en 2021 par Segun Adeyemi, Olamide Sobowale et Gbekeloluwa Olufotebi.

« Nous avons construit Anchor pour éliminer les complexités de la création de produits financiers, afin que les entreprises puissent démarrer en cinq minutes avec quelques lignes de code. […] Nous avons été témoins du douloureux processus de conclusion de partenariats bancaires, de négociation de contrats avec des tiers et d'obtention des approbations réglementaires. Et plus généralement, le temps et les efforts considérables nécessaires pour lancer des produits financiers », a indiqué Segun Adeyemi.

La fintech fournit l'infrastructure complète et les outils nécessaires aux entreprises africaines pour créer, intégrer et lancer des produits financiers. Elle fournit donc la documentation complète des interfaces de programmation pour permettre aux développeurs de tout mettre en place en quelques minutes. Que ce soit pour le KYC (know your customer), processus qui consiste à collecter auprès du client personne physique les informations et documents nécessaires à son identification, le KYB (know your business), processus appliqué aux personnes morales, les mouvements d’argent, les épargnes ou encore les placements, la documentation pour effectuer ces intégrations sont aisément accessibles.

Anchor offre ainsi la flexibilité de créer toutes les fonctionnalités financières dont une entreprise a besoin pour améliorer ses performances à l’international. La fintech joue les facilitateurs et favorise des opérations financières compliquées à réaliser pour des firmes africaines. En 2022, la fintech a été sélectionnée pour rejoindre la cohorte Eté 2022 de l’accélérateur californien Y Combinator. Cette opportunité va lui permettre d’engranger 500 000 $ avec la possibilité de rencontrer de nombreux potentiels investisseurs.

Adoni Conrad Quenum

Lire aussi : 

Egypte : fintech MNT-Halan accède au statut de licorne après avoir levé 400 millions

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.