Nigeria : Judy Legal simplifie l’accès à la jurisprudence des pays de common law

Par : Adoni Conrad Quenum

Date de création : vendredi, 26 mai 2023 17:05

Le common law est pratiqué dans environ 80 pays dans le monde. Les hommes de droit peuvent donc se référer à des décisions de justice dans ces pays pour défendre plus efficacement leurs clients. Mais accéder à toutes ces informations s'avère fastidieux.

Judy Legal est une solution numérique développée par une start-up nigériane. Elle permet aux hommes de droit d’accéder plus aisément à la jurisprudence des pays de common law (environ 80 pays), et principalement celle du Nigeria, du Kenya et du Ghana, afin de faciliter la défense de leurs affaires devant les tribunaux. La jeune pousse, basée à Lagos, a été fondée en 2018 par Bright Oleka, Charles Thompson et Sadiq Okocha.

 Judy Legal veut « être la base de données de jugements la plus complète et la plus utilisée au monde ». « Notre mission est de soutenir la profession juridique et l'administration de la justice en fournissant un service de rédaction de rapports juridiques sous une forme pratique et à un prix modéré », indique la plateforme.

Avec son application mobile accessible sur iOS et Android, l’utilisateur ne peut accéder aux divers services sans la création d’un compte et la souscription à un abonnement. Avec l’accès basique, on peut avoir accès à la base de données juridiques de la jeune pousse ; affiner les résultats de la recherche par tribunal, par date, par pays et également par sujet ou encore travailler en partageant des documents avec ses collaborateurs.

L’abonnement premium, par contre, permet d’effectuer des recherches assistées avec l’intelligence artificielle, donne accès à la codification de la législation avec modifications et abrogations… Il faut débourser jusqu’à 150 $ par mois pour cette option. Quant à l’option basique, elle est facturée à 25 $ par mois.

Depuis son lancement, la version Android de son application mobile a déjà été téléchargée plus de 10 000 fois. En 2018, elle a figuré parmi les lauréats du programme du Meltwater entrepreneurial school of technology (MEST). Elle a reçu à cette occasion un chèque d’un montant de 100 000 $. Deux ans plus tard, elle a été sélectionnée parmi 20 start-up pour prendre part à la cinquième cohorte du Google for Startups Accelerator Africa.

Adoni Conrad Quenum

Lire aussi :

Algérie : Légal Doctrine constitue une bibliothèque juridique

Au Togo, Miabéloya accompagne les particuliers et les entreprises dans la résolution de problèmes juridiques

TECH STARS

TECH TV

a-la-rencontre-de-sthevi-letsika-electricien-et-roboticien-qui-a-concu-un-dispositif-de-detection-de-fumee-et-de-gaz
la-kenyane-linet-kwamboka-experte-en-data-science
les-drones-maliba-de-portee-375-km-du-malien-moussa-diarra-sont-concus-a-80-a-partir-de-plastique-recycle
lifeblood-du-sierra-leonais-joseph-david-koroma-pour-mettre-fin-a-la-penurie-de-sang-dans-les-hopitaux

Please publish modules in offcanvas position.