Breves_Simple

Breves_Simple (442)

Le Conseil des ministres des Seychelles a récemment approuvé une nouvelle loi sur les biens virtuels, selon le vice-président Ahmed Afif. La législation, qui sera présentée à l'Assemblée nationale, vise à établir un cadre réglementaire pour les actifs virtuels (VA) et les fournisseurs de services d'actifs virtuels (VASP). L'objectif est d'encourager l'innovation et de soutenir la croissance de l'industrie des actifs virtuels de manière responsable et durable.

Lire aussi:

Startup Boost sélectionne cinq start-up africaines pour la prochaine cohorte de son programme

Posted On jeudi, 01 février 2024 14:53 Written by

Ghita Mezzour (photo), ministre marocaine de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, a présenté le jeudi 25 janvier, lors de la réunion du Conseil du gouvernement, les fondements des orientations générales de la stratégie Maroc Digital 2030. Selon elle, la numérisation des services publics et l'impulsion d'une nouvelle dynamique,dans l'économie numérique, dans le but de produire des solutions numériques marocaines et de créer de la valeur ajoutée et des emplois, sont les deux fondements sur lesquels se reposent le développement numérique dans le royaume chérifien.

Lire aussi:

Le Maroc bénéficiera de l’expertise de l’UNESCO pour la promotion de la transition numérique et de l’IA

Posted On mardi, 30 janvier 2024 11:19 Written by

Dans un courriel envoyé à ses utilisateurs le mardi 23 janvier, la start-up nigériane de gestion d'actifs Cova a annoncé l’arrêt de ses activités le 10 février prochain. Elle a évoqué « plusieurs facteurs » pour expliquer sa décision et a ajouté que tous les utilisateurs seront remboursés au plus tard le 13 février.

Lire aussi:

Pesaflow s’associe à Visa pour améliorer les paiements numériques au Kenya

Posted On jeudi, 25 janvier 2024 12:56 Written by

Altschool Africa, une edtech nigériane basée à Kigali au Rwanda, étend ses services au Kenya, apprend-on de Techcabal le mercredi 24 janvier. Le pays est le deuxième plus grand marché de la start-up en matière de revenus après le Nigeria et devant le Royaume-Uni. « Nous ne sommes pas nouveaux dans ce pays, mais cela nous donnera l'occasion de nous développer », a déclaré Adewale Yusuf, fondateur de la jeune pousse.

Lire aussi:

Le Nigérian Adewale Yusuf forme les Africains dans plusieurs disciplines technologiques

Posted On jeudi, 25 janvier 2024 11:17 Written by

Yodawy, une plateforme de pharmacie en ligne, a annoncé la semaine dernière la réussite d’un tour de table d’un montant de 10 millions $. C'est la société de capital-investissement Ezdehar Management, basée en Egypte, qui a apporté les fonds en échange d'une participation minoritaire dans le capital de la healthtech. Yodawy les utilisera pour élargir sa clientèle, augmenter ses capacités technologiques de traitement des ordonnances et créer une plus grande valeur sur le marché des services de santé.

Lire aussi:

Karim Khashaba permet aux Egyptiens d’acheter leurs médicaments depuis la maison

Posted On lundi, 22 janvier 2024 16:42 Written by

Le Forum économique saoudo-marocain, organisé le dimanche 22 janvier à Riyad en Arabie saoudite, a vu la participation d’une délégation composée de plus d’une centaine d’entreprises marocaines. L’objectif est d’explorer les opportunités d’investissement dans plusieurs domaines dont le secteur technologique. Selon l'Agence de presse saoudienne, les représentants des secteurs privés des deux pays se sont mis d'accord sur une stratégie commune dans le but de stimuler la coopération et l'intégration entre l’Arabie saoudite et le Maroc.

Lire aussi:

Le Maroc a déjà numérisé plus de 600 services publics dont 300 dédiés aux citoyens

Posted On lundi, 22 janvier 2024 13:22 Written by

Dawa Mkononi, une start-up tanzanienne opérant dans les technologies de la santé, a annoncé la semaine dernière la réussite d’un tour de financement d’armorçage. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé. Les fonds seront utilisés pour débloquer l'accès aux médicaments dans les communautés africaines les plus reculées.

Lire aussi:

Yellow Card et Coinbase s'allient pour élargir l'accès aux actifs numériques en Afrique

Posted On vendredi, 19 janvier 2024 16:24 Written by

Convergence Partners, une entité panafricaine de capital-investissement axé sur la technologie, a annoncé le jeudi 18 janvier que son fonds Convergence Partners Digital Infrastructure Fund a conclu un accord définitif avec Alviva Holdings Limited pour l'acquisition de 100 % du groupe Datacentrix, une firme sud-africaine de services et conseils en informatique.

« En joignant nos forces à celles de Convergence Partners, nous exploiterons ce qui a fait notre succès jusqu'à présent et nous tirerons parti des capacités plus larges du groupe, y compris de sa présence dans le reste de l'Afrique », a indiqué Ahmed Mahomed, président-directeur général du groupe Datacentrix.

Lire aussi:

Le PNUD s’associe aux pays africains pour mettre en place l’initiative Timbuktoo pour financer les start-up du continent

Posted On vendredi, 19 janvier 2024 15:28 Written by

Yellow Card, une plateforme d’échange de cryptomonnaies, et Coinbase, une plateforme de devises numériques, ont annoncé la semaine dernière leur partenariat pour étendre et simplifier l'accès à l'USDC, une cryptomonnaie stable rattachée au dollar américain, et aux actifs numériques en Afrique.

« Coinbase a intégré le nouveau widget Yellow Card, donnant aux clients de Coinbase Wallet l'accès au vaste réseau de méthodes de paiement de Yellow Card dans 20 pays africains, dans le cadre d'un partenariat qui transformera l'accessibilité et la commodité des actifs numériques dans toute l'Afrique », apprend-on du communiqué publié par Yellow Card.

Lire aussi:

Nigeria : Yellow Card s’associe à MoonPay pour faciliter l’accès aux cryptomonnaies

Posted On jeudi, 18 janvier 2024 11:33 Written by

L’Africa Stablecoin Consortium (ASC), un regroupement de banques et de fintech nigérianes, a annoncé la semaine dernière le report à une date ultérieure du lancement de son stablecoin cNGN initialement prévu le 27 février prochain.

« Nous sommes actuellement en contact avec des organismes de réglementation, dont la Banque centrale du Nigeria, pour participer à son programme de "bac à sable" réglementaire. [...] Notre objectif est de présenter les avantages potentiels de l'écosystème cNGN, en garantissant une solution sécurisée, transparente, interopérable et innovante pour les transactions d'actifs numériques au Nigeria », a indiqué l’ASC.

Lire aussi:

Les banques et les fintech nigérianes lanceront en février un stablecoin indexé sur le naira

Posted On jeudi, 18 janvier 2024 10:14 Written by
Page 4 sur 32

Please publish modules in offcanvas position.