Il souhaite aider les entreprises à améliorer la gestion de leurs activités. Pour cela, il propose une plateforme technologique de gestion qui leur permet de booster leurs performances.

Saad Kemmou (photo) est un entrepreneur marocain titulaire d’un bachelor en affaires internationales, entrepreneuriat et marketing obtenu en 2008 à la Drexel University’s LeBow College of Business, aux Etats-Unis. Il est le fondateur et le président-directeur général de Hsabati, une start-up qui offre des services de gestion aux entreprises.

Créée en 2018, Hsabati est une plateforme de gestion modulaire et personnalisable pour les entreprises. Sa grande flexibilité permet aux utilisateurs de choisir et de configurer les fonctionnalités dont ils ont besoin pour une gestion quotidienne optimisée.

Hsabati propose notamment un module CRM (gestion de la relation client) qui améliore les performances à chaque étape du processus de vente, de la gestion des prospects à la fidélisation des clients. En outre, la plateforme optimise la gestion des stocks, des achats/ventes, de la production, et des finances, et inclut un module dédié à la gestion de projet.

Saad Kemmou est aussi le vice-président de la Fédération marocaine des Fintech. Avant Hsabati, il a fondé en 2012 Flood Gate Labs, un incubateur de start-up et un studio mettant l’accent sur les nouvelles technologies, la téléphonie mobile et la publicité. Il en a été le PDG jusqu’en 2020.

Il a également acquis une solide expérience en travaillant pour diverses entreprises au Maroc et aux Etats-Unis. En 2009, il était chargé de clientèle chez Market Resource Partners, une société spécialisée dans le développement stratégique et l’exécution tactique de programmes de marketing intégrés pour les entreprises de logiciels et de services technologiques. Entre 2011 et 2012, il a été directeur projet et relation client chez Media Mobility au Maroc, une start-up facilitant la création, la distribution et la monétisation d’applications mobiles sur toutes les plateformes et écrans.

Melchior Koba

Lire aussi:

Maroc : Siham Elmejjad simplifie les programmes de fidélisation

Published in Tech Stars

Bien qu’économiste de formation, il a choisi de se lancer dans le secteur du transport et de la logistique. Aujourd’hui, il dirige une entreprise technologique innovante qui met en relation des transporteurs avec des e-commerçants, des entreprises et des particuliers.

Issam Darui (photo) est un entrepreneur marocain formé en gestion et économie à l’université Mohammed Premier - Oujda. Il est le fondateur et le président-directeur général de Colis.ma, une start-up technologique spécialisée dans le transport international.

Créée en 2022, Colis.ma offre une plateforme web et une application mobile permettant aux particuliers, e-commerçants et entreprises de gérer leurs envois internationaux. La start-up collabore avec divers transporteurs internationaux, aidant ainsi à optimiser leur logistique et leurs ressources.

Pour les e-commerçants et les entreprises, Colis.ma permet de comparer les tarifs et de trouver les meilleures offres sur le marché du transport express. De plus, la plateforme propose un service de suivi détaillé, informant les utilisateurs de chaque étape de l’acheminement de leurs colis, depuis le dépôt initial jusqu’à la livraison finale. « Colis.ma est dans une dynamique de progrès pour offrir des services parfaitement adaptés aux attentes des entreprises comme des particuliers », explique Issam Darui.

En plus de Colis.ma, Issam Darui est le fondateur et PDG de Lagare.ma, une start-up logistique fondée en 2014. Lagare.ma propose une plateforme web et une application mobile où les utilisateurs peuvent rechercher, comparer et acheter des billets d’autocar interurbains en ligne. La plateforme accepte 25 devises et est disponible en 10 langues.

Issam Darui a également fondé Instaweb.ma en 2021, une agence web spécialisée dans la création de sites internet et d’applications mobiles. La même année, en mai, il a cofondé Ordera.ma, une supérette en ligne, dont il a été le PDG jusqu’en décembre 2021.

En 2017, Issam Darui a été reconnu par le magazine Forbes comme l’un des 30 jeunes entrepreneurs les plus prometteurs d’Afrique et a été nommé jeune entrepreneur africain exceptionnel aux Africa Awards for Entrepreneurship.

Melchior Koba

Lire aussi:

Fatma Midani promeut la consommation responsable en Tunisie

Published in Tech Stars

Il utilise la technologie pour proposer des services financiers aux populations sud-africaines. Grâce à son entreprise BenX, il aide ses clients à épargner et à améliorer leur cote de crédit, leur permettant ainsi d’accéder à des prêts abordables.

Sean Rossouw (photo) est un expert en finance et un entrepreneur sud-africain. Il est le fondateur et le président-directeur général de BenX, une start-up fintech qui veut accroître l’inclusion financière en Afrique.

Créée en 2019, BenX vise à simplifier l’accès aux prêts abordables et à faciliter l’épargne. Avec CreditBuilder, la société permet aux utilisateurs sous-bancarisés d’améliorer leur cote de crédit pour obtenir des prêts. « CreditBuilder, notre produit phare, offre aux clients un moyen simple et abordable d’améliorer leur cote de crédit tout en constituant un fonds d’épargne d’urgence », peut-on lire sur la plateforme de l’entreprise.

BenX s’appuie sur un réseau de partenaires fournisseurs de prêts et de crédits enregistrés pour conseiller ses clients sur la demande de prêts et de facilités de crédit en fonction de leur score de crédit. A ce jour, plus de 100 000 clients ont bénéficié des services de BenX, et ce nombre ne cesse de croître.

Sean Rossouw est également un cofondateur et le directeur de Core Fund Administrators, une entreprise fondée en 2009 qui fournit des services d’administration de fonds pour les fonds de prestations non réclamées dans les institutions financières. En janvier 2023, les actifs sous administration dépassaient les 23 millions de dollars et le nombre de membres excédait les 23 000.

Avant de lancer ces deux entreprises, Sean Rossouw a cofondé Kwikpay en 1998, une passerelle de paiement électronique dont il a été PDG pendant plus de deux ans. En 2000, il a cofondé I-Digital Africa, une société spécialisée dans les services de données en ligne pour l’emploi et la vérification des véhicules, où il a été directeur général jusqu’en 2003. L’année suivante, le Sud-Africain a fondé The Data Factory, une société d’externalisation des processus d’affaires axée sur les services de retrait anticipé pour l’industrie du financement de la retraite, dont il a été PDG jusqu’en 2009.

Sean Rossouw est titulaire d’un bachelor en finance obtenu en 1987 à l’université du Cap. L’année suivante, il a rejoint EY en tant que manager en audit, poste qu’il a occupé jusqu’en 1991. De 2003 à 2005, il a été directeur général de LexisNexis Risk Solutions, une entreprise spécialisée dans la gestion de données.

Melchior Koba

Lire aussi:

Thato Garekoe, l’entrepreneur qui facilite la création de boutique en ligne

Published in Tech Stars

Il est un entrepreneur numérique et un investisseur avec plus de 22 ans d’expérience. Il assiste les entreprises dans la réalisation de projets technologiques et soutient les start-up dans leur développement.

Zulfiq Isaacs (photo) est un entrepreneur technologique en série sud-africain. Fondateur et président-directeur général de Liquid Thought, une agence d’innovation numérique, il propose des solutions technologiques aux entreprises et organisations pour les aider à prospérer dans l’économie numérique.

Liquid Thought, fondée en 2001, se distingue par ses solutions sur mesure, conçues pour favoriser la croissance et la compétitivité de ses clients. L’entreprise se concentre sur l’expérience client, l’innovation numérique et les services de transformation, collaborant avec des marques telles qu’AlphaCode, Paramount et Sanlam.

Avec Liquid Labs, la branche dédiée à l’innovation collaborative, l’entreprise soutient des idées révolutionnaires. Liquid Labs offre des services d’idéation, de recherche et de prototypage pour les marques, entreprises et entrepreneurs ayant des concepts novateurs nécessitant un support technologique.

Zulfiq Isaacs est également un investisseur providentiel et un conseiller pour plusieurs start-up dans des secteurs variés, notamment les fintech et healthtech. En 2009, il a cofondé Moneysmart, une plateforme en ligne gratuite de gestion des finances personnelles. Moneysmart aide les utilisateurs à maîtriser leurs finances grâce à un système sécurisé et facile à utiliser de suivi du budget et des dépenses, centralisé en un seul endroit.

Zulfiq Isaacs est titulaire d’un diplôme en systèmes d’information, statistiques, finance et stratégie obtenu en 2000 à l’université du Cap. Après son diplôme, il a travaillé comme analyste d’affaires chez Dimension Data, une société technologique opérant au Moyen-Orient et en Afrique qui fournit des solutions innovantes. 

Melchior Koba

Lire aussi:

Sai Govender relie consultants en technologies et clients

Published in Tech Stars

Après plusieurs années en Belgique, elle est retournée en RDC pour soutenir sa communauté. A la tête d’un centre d’innovation, elle a lancé de nombreux programmes et initiatives pour soutenir et accompagner les entrepreneurs et innovateurs congolais.

Sidonie Latere (photo) est une entrepreneure congolaise reconnue pour son engagement dans le soutien à l’entrepreneuriat. Fondatrice et présidente-directrice générale de Kobo Hub, un centre d’innovation établi en 2018, elle développe divers programmes pour accompagner les entrepreneurs et les entreprises.

Kobo Hub offre un soutien précieux aux créateurs et porteurs de projets en leur fournissant un réseau d’experts, ainsi qu’un accès aux compétences, aux ressources et aux infrastructures nécessaires à la réussite et à la croissance de leurs start-up. Le centre propose un espace de coworking moderne et des programmes de formation, de mentorat, d’incubation et d’accélération adaptés aux besoins spécifiques des projets.

« Kobohub propose des services complètement différents aux incubateurs, notamment par le fait que nous accompagnons des projets existants. Alors qu’un incubateur aide au développement des idées en projets. Le but est d’amener ce projet d’entreprise à trouver son plein potentiel. Nous proposons un programme d’accompagnement qui dure six mois. Il comprend du coaching, de la formation, du mentorat. Le programme est sur mesure parce qu’il succède à un diagnostic du projet », explique Sidonie Latere en 2022.

En parallèle, Sidonie est directrice des partenariats de Women in Tech en République démocratique du Congo. Elle est diplômée de l’École supérieure des arts Saint-Luc en Belgique, où elle a obtenu en 2011 un bachelor en arts visuels et publicité. Avant de fonder Kobo Hub, elle a créé Chicken Makala en 2017, un food-bar africain spécialisé dans le poulet, et a travaillé dans plusieurs entreprises.

En 2013, elle devient directrice artistique et créative d’Exp Agency, une agence de marketing en RD Congo. L’année suivante, elle est nommée directrice créative de Welike Agency, une agence de publicité et de communication, et vice-présidente du festival de musique Francofolies de Kinshasa. En 2017, elle rejoint Osmose Digital, une start-up congolaise spécialisée dans la conception, la production et la distribution de contenus numériques éducatifs et informatifs, en tant que présidente-directrice générale. Entre 2020 et 2022, elle travaille comme directrice générale de Yayo Africa, une plateforme web permettant d’envoyer du crédit à ses proches en RDC.

Melchior Koba

Lire aussi:

RDC : Gracien Kibala Katanga numérise le secteur médical

Published in Tech Stars

Il s’engage à former les futurs leaders technologiques d’Ethiopie. Pour ce faire, il utilise des méthodes ludiques afin d’initier les enfants au codage informatique de manière progressive et amusante.

Nathan Damtew (photo) est un informaticien et un entrepreneur technologique éthiopien. Diplômé de l’université d’Addis-Abeba où il a obtenu en 2018 un bachelor en informatique, il est le fondateur de BeBlock, une start-up qui enseigne le codage informatique aux enfants.

Créée en 2018, BeBlock s’engage à initier les jeunes enfants africains aux principes de base de la programmation. Elle utilise un langage de programmation visuel basé sur des blocs pour guider un personnage à travers diverses énigmes, aidant ainsi les enfants à maîtriser les concepts fondamentaux du codage. Les enfants progressent à travers des leçons successives et débloquent de nouveaux tutoriels de codage au fur et à mesure.

La méthode d’enseignement de BeBlock est simple et ludique. Les cours sont « conviviaux et intuitifs, de sorte que les enfants peuvent aller de l’avant sans avoir besoin d’un cours d’introduction préalable ou de connaissances en codage », peut-on lire sur le site de la start-up. Les parents peuvent suivre les progrès de leurs enfants via un tableau de bord qui affiche les niveaux atteints, les concepts appris et le temps passé sur l’application.

En plus de BeBlock, Nathan Damtew est cofondateur de Social.ly, une société de marketing numérique lancée en 2017. Social.ly se spécialise dans la génération de leads via les médias sociaux, le développement de sites web, la création de contenu, le marketing et le référencement. L’entreprise aide les organisations à réaliser leur potentiel grâce à la convergence d’idées novatrices et de la technologie.

En 2019, M. Damtew a également fondé Yenetta Code, un centre d’apprentissage conçu pour initier les jeunes Éthiopiens au monde du codage. Le centre vise à permettre aux jeunes de prospérer en tant que bâtisseurs et créateurs dans le domaine technologique. Il propose divers programmes pour développer des compétences adaptées au marché. Il offre aux apprenants la confiance nécessaire pour réussir. Il leur donne aussi les capacités et les opportunités pour embrasser de nouvelles carrières.

A travers l’ensemble de ses diverses initiatives, il ouvre des portes aux jeunes générations, leur offrant les outils et les opportunités pour exceller dans le domaine du codage et de la technologie.

Melchior Koba

Lire aussi:

L'Ethiopien Natnael Mekonnen Tsehay propose un service de réservation en ligne de chambres d'hôtel et appartements

Published in Tech Stars

Entrepreneur en série, il a cofondé plusieurs entreprises dans les secteurs de la technologie, du commerce électronique et du marketing digital. Sa dernière innovation aide les commerçants à optimiser leurs ventes sur les réseaux sociaux et à gérer plus efficacement leur activité.

Ali Ouattara (photo) est un expert en marketing et un serial entrepreneur ivoirien. Il est un cofondateur et le président-directeur général de Tuzzo, une solution digitale tout-en-un conçue pour les vendeurs des secteurs informel & formel d’Afrique.

Fondée en 2023, Tuzzo aide les commerçants à augmenter leurs revenus en vendant leurs produits sur les réseaux sociaux tels que Facebook, WhatsApp, Instagram et TikTok. L’application centralise tous les canaux de vente et permet de lancer des campagnes de promotion ciblées pour fidéliser les clients et stimuler les ventes. Les utilisateurs de Tuzzo ont également accès à des données essentielles telles que les bénéfices, les ventes totales, les dépenses, le produit le plus vendu et le meilleur client.

En plus de Tuzzo, Ali Ouattara est le fondateur et un membre du conseil d’administration de bim!, une start-up offrant une carte de visite numérique liée à une application mobile pour le partage instantané d’informations. Il est aussi le fondateur de Diago, une start-upd’e-commerce créée en 2021 et vendue en mai 2022 à Chari, une société marocaine offrant des solutions e-commerce et fintech aux commerçants. Actuellement, il est le directeur général de Chari en Côte d’Ivoire.

La première entreprise d’Ali Ouattara, Digit Communication, a été lancée en 2017. Cette agence de marketing à 360 ° accompagne les petites et moyennes entreprises dans l’élaboration et le déploiement de leur stratégie de communication. Ali a été membre du conseil d’administration de Digit Communication jusqu’en 2020.

En ce qui concerne son expérience académique, Ali Ouattara est titulaire d’un bachelor en marketing, communication et distribution obtenu en 2018 à l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro. Il est aussi diplômé de l’Ecole supérieure de commerce d’Abidjan, où il a obtenu en 2021 un master en marketing.

Pour acquérir assez d’expérience, M. Ouattara a travaillé pour plusieurs start-up. En 2020, il devient le gestionnaire de la marque de PepsiCo en Côte d’Ivoire. De 2021 à 2022, il a été partenaire de Glovo, une application de services à la demande pour les restaurants locaux, épiceries, supermarchés et magasins de détail.

Melchior Koba

Lire aussi:

Mohamed Sounkere : un expert ivoirien en transformation digitale

Published in Tech Stars

Il est préoccupé par la sécurité des données collectées par les entreprises. A la tête de la start-up Prembly, il développe des outils innovants pour garantir la protection des données des entreprises numériques dans les marchés émergents.

Lanre Ogungbe (photo) est un informaticien et un entrepreneur nigérian. Il est un cofondateur et le président-directeur général de Prembly, un fournisseur d’infrastructures de données et de conformité pour les entreprises.

Fondée en 2021, Prembly se spécialise dans la vérification d’identité, la sécurité et la conformité, avec pour mission de protéger les entreprises numériques des marchés émergents. Cela permet à ces entreprises d’opérer à l’échelle mondiale en instaurant une relation de confiance avec leurs clients. Sous sa marque, Prembly propose plusieurs solutions, notamment IdentityPass, IdentityRadar, IdentityForm, Compliance Tracker et Background Checks by Prembly.

IdentityPass aide les entreprises numériques à acquérir et intégrer des clients grâce à des outils de vérification instantanée des données, de vérification des documents et d’authentification biométrique. IdentityForm garantit l’authenticité et l’exactitude des informations des utilisateurs. IdentityRadar fournit une gamme complète d’outils de prévention de la fraude, facilitant la vérification de l’identité et la détection des fraudes pour les entreprises du monde entier.

Le mercredi 3 juillet, Prembly a annoncé sa fusion avec Peleza, une société kényane de vérification d’antécédents et d’identité. La nouvelle entité, Prembly Group, sera dirigée par Lanre Ogungbe et réunira plus de 100 employés répartis dans des bureaux en Ouganda, au Kenya, aux Etats-Unis et au Nigeria.

TWITTER

Lanre Ogungbe est membre du Forbes Business Council et du conseil d’administration de The IREDE Foundation, une organisation à but non lucratif dédiée à l’encouragement, l’éducation et l’autonomisation des enfants de 0 à 18 ans vivant avec des malformations congénitales. Il est diplômé de l’Adekunle Ajasin University où il a obtenu un bachelor en informatique. Il possède aussi un master en analyse, leadership et innovation obtenu en 2023 à The Johns Hopkins University.

Sa carrière professionnelle a commencé en 2014 en tant que chef d’équipe chez Enactus. En 2017, il est devenu directeur des opérations chez myPadi.ng, une plateforme numérique nigériane facilitant l’accès au logement. De 2018 à 2021, il était chef des services aux entreprises et aux clients d’Accounteer, une entreprise qui fait de la comptabilité en ligne pour les entrepreneurs.

Melchior Koba

Lire aussi:

Avec Sabi, Anu Adedoyin Adasolum met la tech au service des commerçants

Published in Tech Stars

Pendant plusieurs années, il a travaillé comme web designer pour diverses entreprises. Aujourd’hui, en tant qu’entrepreneur, il dirige une start-up spécialisée dans la vente en ligne et la livraison de produits ménagers et alimentaires frais.

Muhammad S. Habib (photo) est un informaticien et un entrepreneur égyptien. Il est un cofondateur et le président de Breadfast, une start-up spécialisée dans la livraison de produits alimentaires et ménagers.

Breadfast a été fondée en 2017 et veut changer la façon de livrer ces produits en Egypte. L’application propose les produits laitiers, les œufs, le pain frais, les fruits et légumes... Tout est disponible 24h/24 et 7j/7 et les produits sont emballés et livrés frais chaque jour.

La start-up livre dans la plupart des quartiers du Caire et de Gizeh et à Alexandrie pour les livraisons alimentaires le jour même, ainsi qu’à Riyad en Arabie saoudite pour les livraisons de boulangerie le lendemain matin.

Avant Breadfast, Muhammad S. Habib a cofondé en 2012 Nafham, une plateforme de vidéos éducatives en ligne liée au programme scolaire public obligatoire. En 2015, il a également cofondé MarginUX, une société de conception et de conseil en expérience utilisateur fondée au Caire.

Muhammad S. Habib est titulaire d’un bachelor en informatique obtenu en 2009 à la Modern Academy à Maadi, en Egypte. Il possède aussi un master en gestion et administration des affaires obtenu en 2014 à l’ESLSCA Business School Paris. Sa carrière professionnelle a commencé en 2009 à LINKonLINE, un fournisseur de services et de contenu en ligne où il était web designer. Entre 2010 et 2011, il occupe le même poste à MSN (anciennement The Microsott Network) Middle East.

En 2011, il devient designer UI (interface utilisateur) à Samardy, une entreprise de de l'opérateur télécoms Vodafone. De 2013 à 2015, il était un consultant UX (expérience utilisateur) de Speakol, un réseau social de débat qui renforce l’engagement social en ligne en offrant une plateforme structurée pour des discussions en temps réel sur les questions d’actualité.

Melchior Koba

Lire aussi:

Avec Thndr, Ahmad Hammouda simplifie l’investissement en ligne en Egypte

Published in Tech Stars

Elle possède une solide expérience dans le numérique et le développement de programmes de fidélisation en ligne. Son entreprise permet aux consommateurs de centraliser leurs points de fidélité sur une plateforme unique facilitant leur utilisation.

Siham Elmejjad (photo) est une ingénieure de formation et entrepreneure marocaine. Elle est une cofondatrice et la présidente-directrice générale de Tookeez, une start-up inspirée par sa passion pour l’inclusion numérique, économique et financière.

Tookeez a été fondée en 2020 par les sœurs Siham et Wiam Elmejjad, ainsi que Hicham Amadi. La start-up offre une plateforme qui permet aux consommateurs de convertir leurs récompenses en avantages tangibles. En d’autres termes, les utilisateurs peuvent rassembler leurs points de fidélité obtenus chez plusieurs enseignes dans un portefeuille numérique unique. Ils peuvent ensuite échanger ces points contre des services ou des réductions.

Tookeez aide aussi les entreprises à mieux comprendre leurs clients. Elle propose des analyses du comportement des consommateurs et des campagnes de marketing ciblées. En mars 2024, Tookeez a levé 1,5 million de dollars auprès d’Azur Innovation Fund. L’objectif est d’atteindre 4 millions d’utilisateurs d’ici 2028 et de s’implanter dans un nouveau pays d’ici 2026. Actuellement, la plateforme compte plus de 20 000 utilisateurs.

« Nous prévoyons d’enrichir l’expérience utilisateur en développant de nouvelles fonctionnalités et en intégrant des technologies de pointe comme la blockchain et l’intelligence artificielle pour optimiser les interactions entre les marques et les consommateurs au sein de notre système », affirme la PDG de la start-up.

Siham Elmejjad est titulaire d’un diplôme d’ingénieure en technologie de l’information obtenu en 2002 à l’Institut national des postes et télécommunications (INPT). Elle a débuté sa carrière cette même année à Alcatel Research and Innovation en tant qu’ingénieure d’études et de développement. En 2004, elle devient directrice marketing de Maroc Telecom.

En 2006, elle a rejoint Bilendi, une société de conception et de commercialisation de programmes de fidélisation sur Internet. Successivement, elle y a occupé les postes de gestionnaire des affaires et du développement et de directrice générale au Maroc. En 2019, elle devient la vice-présidente exécutive responsable des produits et livraisons de World Wide Loyalty System (2WLS) où elle a travaillé jusqu’en 2023. 2WLS aide les marques à adopter des stratégies de fidélisation pour leurs clients et partenaires.

Melchior Koba

Lire aussi:

Le Marocain Amine Khayatei Houssaini rend le recrutement intelligent

Published in Tech Stars
Page 2 sur 92

Please publish modules in offcanvas position.